Lis ton eMag :

Emag Magma
Fermer

La newsletter Magma

Votre dose de bonne humeur (contagieuse)
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

A 25 ans, la Fiesta des Suds est toujours canon ! Vendredi 28 Octobre 2016

A 25 ans, la Fiesta des Suds est toujours canon !

La Fiesta des Suds a 25 ans ! Magma était (comme d'habitude) à 200% pour vivre cette édition anniversaire. Pas de doutes, le festival a encore de beaux jours devant lui. Retour sur les meilleurs moments de cette dernière édition.

Il est des institutions qui restent figées et sombrent peu à peu dans l'oubli. Il en est d'autres qui se renouvellent sans oublier leur identité originelle. La Fiesta des Suds fait partie de cette deuxième catégorie. Pour son 25 ème anniversaire, le festival marseillais a offert à ses 43 000 spectateurs trois jours de fête aux sonorités provenant du monde entier. Une marque de fabrique réaffirmée pour un festoche qui rayonne une fois de plus au Dock des Suds sous le ciel grisonnant du mois d'octobre. Saveurs locales, tropicales ou animales, cette édition 2016 n'a pas manqué d'occasions pour se réchauffer et tout faire péter.

Quoi de mieux pour entamer sa soirée que de gueuler « aïoli » avec notre Moussu T local dans la salle des Sucres. Autour de soi, des minots sur les épaules de leurs parents, des jeunes adultes à l'avant, des cinquantenaires un peu en retrait sur la pointe des pieds. Et puis tout ça se mélange en une masse souriante et heureuse de s'éclater à la provençale. La Fiesta n'a pas failli à sa réputation de réunion des marseillais de tous les horizons... et au delà !

Une fois réchauffés, il suffisait de se laisser jumper avec les moustachus de Deluxe sur la scène principale. Leur pêche, leurs costumes et leurs déhanchés produisent toujours autant de bonnes ondes. En toute décontraction et avec toute leur bonne humeur, les aixois ont enchaîné tous leurs titres devenus cultes : Superman, Daniel, Pony... Faisant dégouliner une foule qui ne demandait que ça.

Pour recevoir sa dose de sons colorés, venus de la jungle ou de la planète Mars, les spectateurs n'ont pas eu trop de mal à trouver leur bonheur ce week-end. La Salle des Sucres étaient l'endroit tout idéal pour savourer les délices sonores du monde entier. On s'y est laissé guider par la superbe voix de La Yegros et sa cumbia Argentine mêlée de touches électro délicieuses. De leur côté, les fadas de Skip & Die ont, eux, carrément décidé de se mêler à la foule, histoire d'être sûr que tout le monde s'enjaillait bien sur leur zic inclassable, dont on ne sait si elle vient d'Afrique ou d'Amérique du Sud, de Rio ou de Madrid. Ce que l'on sait, c'est que ça déchire en live.

Hebergeur d'image
Crédit Photo : Jean de Pena pour la Fiesta des Suds

Muppets, I love U so !

Autre grand moment de cette édition anniversaire : le grand retour à Marseille des allemands de Puppetmastaz. Les marionnettes les plus hip-hop du monde ont fait exploser le thermomètre de la Salle des Sucres pour une prestation toujours aussi délirante et énergique. Alternant minis sketches et musiques qui tabassent, voilà une vraie expérience live que l'on vous invite à découvrir au plus vite ! Les grosses pointures d'hier et d'aujourd'hui n'ont pas manqué de combler un public venu aussi pour eux. En témoigne, le show sur-blindé de Louise Attaque sur la scène extérieure. A peine si l'on pouvait se mouvoir. Les fans ont visiblement apprécié, les autres en ont profité pour se boire une pression.

Hebergeur d'image
Crédit Photo : Jean de Pena pour la Fiesta des Suds

Même scène pour une autre ambiance, les Naive New Beaters, impeccables dans leurs combinaisons-costards, ont assuré un spectacle bien rôdé. Offrant un compromis parfait entre pop légère et instrus léchées, le groupe parisien a fait le taff pour leurs fans et pour les curieux en tout genre.
De leur côté, les trentenaires (avec ou sans dreads) ont retrouvé avec nostalgie l'odeur parfumée de la marie jeanne de leur lycée avec le reggae toujours sympa de Dub Inc. Les « Rude Boys » s'éclatent sur scène et ça se ressent dans la foule. Quant aux autres, jeunes et moins jeunes, ils se sont tous réunis sur la scène extérieure pour bouger face à Cassius. On pensait les deux compères d'Ed Banger un peu oubliés, ils nous ont fait mentir et ont offert un show assez cool (bien qu'un peu inégal) du haut de leur montagne, alternant entre les titres de leur nouvel album Ibifornia et les hits que sont I Love U So ou 1999.

Hebergeur d'image

Ah la Fiesta reste la Fiesta...

Mais que serait la Fiesta sans ses « à côté », ses petites surprises qui rendent chaque année différente et mémorable ? Pour 2016, on retiendra l'after-bodega déjanté du premier soir de Mister Bobzilla (hommes dénudés sur les tables et nanas sur les toits inclus). Toujours une super ambiance au camion Walkabout de Dj Tony S, on y resterait toute la nuit si l'on pouvait ! (Certains peuvent, ils se reconnaîtront). Citons également la Banda du Dock qui offre toujours des moments surprises grandioses au gré des déambulations dans le dock. Hurler « Un homme pressé » de Noir Désir ou « Kalashnikov » de Goran Bregovic en chœur autour d'une fanfare, ça n'a pas de prix.

La Fiesta a 25 ans, on lui souhaite longue vie et on se donne rendez vous l'année prochaine quoi qu'il arrive !

Hebergeur d'image
Crédit Photo : Jean de Pena pour la Fiesta des Suds

On a aimé :

- La communion de Skip & Die avec le public

- Le retour chaud bouillant des Puppetmastaz

 

On a moins aimé :

- La foule qui se marchait dessus à Louise Attaque

- La pluie et la boue

Derniers articles

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !
"