Magma

Choisis ta région :

Provence
Côte d'Azur
Grand Lyon
Toutes !
Valide et acc�de au site
Ne plus demander
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Art lyrique : ce qu'il faut savoir pour ne pas être totalement largué Mardi 09 Juillet 2019

Art lyrique : ce qu'il faut savoir pour ne pas être totalement largué

Alors que le festival d’art lyrique d’Aix-en-Provence bat son plein et que celui de Salon-de-Provence démarre bientôt, on vous donne des billes pour vous familiariser avec cette discipline si particulière qu'est l'opéra.


Quel est le point commun entre une équation vectorielle, le mandarin, une page de code informatique et l’art lyrique ? Eh bien, ce sont autant d’objets face auxquels le commun des mortels se dit : « Wow, j’y comprends rien ! » S’agissant de l’art lyrique, c’est d’autant plus regrettable qu’un des plus grands festivals du genre a lieu en ce moment même à Aix-en-Provence – il s’achèvera le 22 juillet prochain – et qu’un deuxième se déroulera à Salon-de-Provence dès le 8 août. Mais tout n’est peut-être pas perdu… Car pour que vous puissiez apprécier a minima ces événements en ayant quelques rudiments, nous avons rencontré une professionnelle de cet art si particulier.

Une technique ancienne

« L’art lyrique, c’est une forme hybride du théâtre et du chant », explique Léa Béchet. La jeune femme est chanteuse lyrique et participe à de nombreuses manifestations culturelles, dont le festival qui se déroulera à Salon-de-Provence au mois d’août. « Autre élément caractéristique : le chant doit être à voix travaillée. C’est-à-dire qu’il doit reposer sur une technique ancienne qui remonte à une époque où les micros n’existaient pas et où les chanteurs d’opéra devaient se faire entendre au-delà de l’orchestre. » C’est notamment ce qui distingue un opéra d’une comédie musicale.

Les bases de l’art lyrique étant posées, quelles sont les meilleures portes d’entrée pour le néophyte ? « À mes yeux, il y a trois œuvres incontournables, lance Léa Béchet. La première, c’est Carmen de Georges Bizet. C’est un des opéras les plus joués dans le monde. Ce succès a été tardif puisque, pour la petite histoire, l’œuvre n’a pas été très bien accueillie lorsqu’elle a été créée. Ce n’est qu’après la mort de Georges Bizet que celle-ci a eu une dimension planétaire. » Les deux autres œuvres à connaître absolument selon la chanteuse sont La Traviata de Giuseppe Verdi et La Flute enchantée de Mozart. « Ce sont probablement les plus grands compositeurs de l’histoire. Même quand on ne pense pas connaître ces opéras, lorsqu’on les écoute, on s’aperçoit que ce sont des mélodies qu’on a déjà entendues quelque part. »

Les grandes voix d'hier et aujourd'hui

Aussi importantes que soit ces œuvres, elles ne seraient rien sans interprètes de talent. « L’art lyrique possède ses propres légendes, souligne Léa Béchet. Le chanteur d’opéra le plus célèbre est certainement Luciano Pavarotti. » Son talent et son aura ont d’ailleurs permis de démocratiser l’art lyrique bien au-delà des théâtres. Ses performances ont plusieurs fois été retransmises à la télévision et il a vendu plus de 100 millions d’albums. « Si je devais citer deux autres noms, je dirais Montserrat Caballé et Maria Callas qui sont deux femmes extraordinairesMontserrat Caballé est la référence sur la maîtrise de la technique vocale, et Maria Callas a révolutionné l’interprétation dramaturgique propre à l’opéra. »

Voilà pour les figures historiques. Mais qu’en est-il des grandes voix d’aujourd’hui ? Là encore, Léa Béchet peut citer trois noms qui se détachent du reste. « La plus grande artiste lyrique de notre époque est probablement Cecilia Bartoli. Elle a chanté les plus grands opéras du monde et elle est aussi brillante en mezzo qu’en soprano. Son talent a d’ailleurs été récompensé par de nombreuses distinctions musicales. Il faut également connaître Roberto Alagna, qui est un des ténors les plus prisés aujourd’hui, et Sabine Devieilhe qui est une jeune soprano colorature française que la critique adule. » Il ne vous reste plus qu'à faire un petit tour sur YouTube pour voir ce que fait tout ce beau monde, et vous ne pourez plus dire que vous n'y connaissez rien en art lyrique !

Yohan Cecere
Photo : Sylvaine Vannier

Festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence, du 3 au 22 juillet. Plus d'infos ici.
Festival d'art lyrique de Salon-de-Provence, les 8, 10 et 11 août. Plus d'infos ici.
Léa Béchet appartient à un groupe de musique intitulé Massilia Gipsy Band. Sa musique est à découvrir ici.

Derniers articles

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !
"