Magma

Choisis ta région :

Provence
Côte d'Azur
Grand Lyon
Toutes !
Valide et accède au site
Ne plus demander
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Cinq expressions désuètes à réhabiliter Mercredi 16 Octobre 2019

Cinq expressions désuètes à réhabiliter

Ah, la langue française et ses expressions fleuries, trop vite tombées dans l’oubli. Prenons quelques minutes pour redonner toutes leurs lettres de noblesse à quelques formules bien senties qui, à coup sûr, vous feront briller en société. PS : la rédaction Magma décline toute responsabilité en cas d’échec.

« Battre sa couple »

Traduction : Reconnaître ses torts. Ex : faire comme Jul sur Twitter après sa sortie de GàV.
D’où ça vient ? Dans la religion catholique, pardon rime souvent avec souffrance. En l’occurrence ici, se taper la poitrine (la couple) tout en hurlant « mea culpa ». Autant vous dire qu’au XIIe siècle, cette expression était à prendre au sens littéral…
Potentiel retour de hype : 50 %. A un certain charme, mais demande un effort de conjugaison.

« Donner dans le Phébus »

Traduction : Se servir d’un langage très pompeux pour masquer la vacuité de ses propos. Ex : faire une BHL.
D’où ça vient ? De Gaston Phébus, prince de Foix et du Béarn, qui rédigea un traité sur la chasse pour le moins… indigeste.
Potentiel retour de hype : 60 %. Très utile par les temps qui courent, elle nécessite toutefois un petit bagage historique de la part de votre interlocuteur.

« Ne pas valoir tripette »

Traduction : N’avoir aucune valeur. Ex : être le Kostas Mitroglou de l’OM.
D’où ça vient ? De la tripe, ce boyau animal relégué au dernier plan de la cuisine, et dont seule Maïté a le secret pour en faire un plan délicieux comme les testicules de canard à l’armagnac…
Potentiel retour de hype : 70 %. En plus, c’est tout mignon à prononcer « tripette » !

« S’en tamponner le coquillard »

Traduction : En avoir rien à cirer. Ex : la jouer comme Trump face au réchauffement climatique.
D’où ça vient ? Dérivé de coquille, le mot coquillard a désigné successivement le pénis, la vulve puis le derrière…
Potentiel retour de hype : 80 %. Envoyer paître une personne tout en ayant l’air chic ? C’est un grand oui !

« Tuer un âne à coups de figues molles »

Traduction : Tenter de réaliser quelque chose qui va être très laborieux, voire impossible. Ex : réussir à attraper XDDL.
D’où ça vient ? Du Sud, pardi !
Potentiel retour de hype : 90 %. Imagée, facile à retenir et conforme à L214 car non violente envers les animaux, elle se positionne en leader des expressions à réhabiliter.

 

Derniers articles

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !