Lis ton eMag :

Emag Magma
Advertisement http://www.magmalemag.com/_habillages.php?id=14
Fermer

La newsletter Magma

Votre dose de bonne humeur (contagieuse)
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Comment fabriquer ses serviettes hygiéniques réutilisables ? Jeudi 03 Décembre 2020

Comment fabriquer ses serviettes hygiéniques réutilisables ?

On ne va pas se mentir : les règles ne tombent JAMAIS au bon moment. C’est souvent un dimanche ou un soir quand tout allait bien qu’elles débarquent. Pliée en deux par la douleur, une expédition en urgence à la supérette 24/24 doit être menée. Et c’est en pleine détresse avec un paquet de serviettes hygiéniques payé beaucoup trop cher, un bilan carbone explosé à coup de coton blanchi et un flyer du collectif Cœur de Cagoles que je me suis lancée dans un DIY de serviettes réutilisables. Et parole de maladroite, c’est facile.

 

Minute Julien Lepers : je suis indispensable à la moitié de la population mondiale, je suis polluante, je coûte en moyenne 564 € par an à mes utilisatrices  , je suis, je suis… les protections hygiéniques, pardi ! Face à ce bilan plus que mitigé, de nombreuses femmes se sont lancées dans la fabrication de leurs propres serviettes périodiques. Les avantages ? Ces modèles sont réutilisables, souvent conçus à partir de chutes de tissus et faciles à coudre.

C’est en suivant le tutoriel de Cœur de Cagoles (disponible sur leur page Facebook) que j’ai pu réaliser la mienne. Malgré l’ambition de ma grand-mère de me transformer en parfaite ménagère, mes talents en couture s’arrêtent à l’ourlet simple (pas forcément droit) et au reprisage de boutons (pas forcément discret). Ici, il suffit de télécharger le patron, de l’imprimer (ou de le décalquer à même l’écran avec une feuille blanche) et de suivre les explications limpides. Promis, il n’y a aucun piège.

Ajuster sa lingerie aux gonflements du ventre

Si j’avais à disposition un kit avec les différents morceaux de tissus prérequis, il est tout à fait possible de vous lancer dans cette réalisation avec les moyens du bord. Exemple : 
- Le tissu absorbant est remplacé par une serviette éponge abîmée
- Le tissu doux et la déco proviennent d’un vieux tee-shirt ou drap (veillez à privilégier le coton, le tissu doux sera en contact avec vos parties intimes)
- Le tissu imperméable est remplacé par un vieux rideau de douche ou même une toile cirée

Autre astuce, en l’absence de scratch ou de bouton pression, il suffira de coudre directement votre serviette dans une culotte. Et en période de menstruation, il n’existe qu’une seule règle : choisir un modèle confortable. Une amie m’a soufflée qu’elle décousait les côtés de ses culottes pour y ajouter des rubans. Ainsi, au fur et à mesure de son cycle, elle peut ajuster sa lingerie aux gonflements de son ventre. 

Si ce tuto est réalisable en deux allers-retours avec une machine à coudre, il est tout à fait possible de coudre à la main les différentes parties. Dans ce cas, prévoyez juste une bonne série à regarder (tout en veillant à ne pas vous piquer les doigts). Et pour celles qui seraient frileuses à l’idée de se lancer en solo, le collectif Cœur de Cagoles organise régulièrement des ateliers DIY.

N’hésitez pas à les suivre sur Facebook : @coeurdecagoles.

Derniers articles

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !
"