Magma

Choisis ta région :

Provence
Côte d'Azur
Grand Lyon
Toutes !
Valide et accède au site
Ne plus demander
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Comment se remettre d'une bonne gueule de bois ? Lundi 30 Septembre 2019

Comment se remettre d'une bonne gueule de bois ?

Nombreux sont ceux qui ont déjà expérimenté la fameuse gueule de bois après une soirée bien arrosée. Si tout le monde ne réagit pas de la même manière au lendemain d'une bonne cuitasse, il existe quelques astuces pour minimiser les conséquences pour le moins désagréables de l'alcool sur l'organisme.

Qu'est-ce que la gueule de bois ? Si une décision juridique prise par un tribunal de Francfort a reconnu très récemment que la GDB était une maladie – et la flemme dans tout ça ? –, on peut s'accorder à dire qu'elle correspond à un état de régénérescence de l'organisme après une forte consommation d'alcool. Maux de tête, gorge sèche et nausées deviennent ainsi les fidèles compagnons des joyeux lurons toujours prêts à s'en jeter un derrière la cravate. On vous épargne tout le blabla scientifique mais grosso modo, votre foie et vos reins galèrent pour métaboliser tous les litres d'alcool que vous ingurgitez comme des sagouins.  S'en suit alors un état de fatigue générale qui survient environ 6 à 8h après la consommation d'alcool et qui atteint son paroxysme lorsque l'alcoolémie redevient nulle.

Vous l'aurez compris : ne cessez jamais de boire pour être toujours au top ! Mais si pour une raison ou une autre, vous deviez vous arrêter et vous soumettre ainsi à l'épreuve de la Gueule de Bois, on vous délivre quelques tips pour l'encaisser au mieux !

Mieux vaut prévenir que guérir...

C'est bien connu, lorsqu'il s'agit de festoyer, rien de mieux que les soirées improvisées. Alors oui, les soirées organisées à l'avance sont moins funs, mais elles présentent tout de même un avantage : on peut s'y préparer. Cela passe tout d'abord par une bonne collation en amont, histoire de ne pas commencer les festivités le ventre vide. L'idéal étant de manger des aliments riches en matière grasse ralentissant ainsi l'absorption de l'alcool, et par conséquent votre potentiel passage à un état pitoyable...

Mais aussi... Mais aussi que dalle. Tout ce que vous avez pu entendre ou lire sur d'éventuelles méthodes miracle pour minimiser les effets d'une gueule de bois n'a jamais été prouvé scientifiquement. La seule chose qui est fortement recommandée est de boire de grandes quantités d'eau. Car les énormes barres dans le front que vous subissez le matin sont directement liées à un état de forte déshydratation... Alors le seul conseil que l'on puisse vous donner, c'est de boire un bon litre de ce breuvage pur avant de vous coucher et de rester au lit comme une bonne grosse loque jusque 15h. Seul le temps fera l'affaire.

Derniers articles

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !