Advertisement http://www.magmalemag.com/_habillages.php?id=19
Fermer

La newsletter Magma

Votre dose de bonne humeur (contagieuse)
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Vendredi 20 Mai 2022

Concerts à Marseille : vive les petites salles !

Concerts Musique

Concerts à Marseille : vive les petites salles !

Elles en ont bien bavé avec les confinements et les restrictions sanitaires en tout genre, alors on a décidé de leur rendre hommage. Grâce à elles, on a vu des groupes fantastiques et d’autres improbables, toujours pour pas cher. Grâce à elles, on a rencontré des tonnes de gens et on a bu un sacré paquet de bières, parfois tièdes mais toujours dans une ambiance chaleureuse. C’est parti pour un tour d’horizon non exhaustif des petites salles marseillaises qu’on aime.

 

 

Le Molotov

 

Elle fait partie des plus « grosses » parmi les petites et de l'une des plus connues de la ville. Aux manettes, Hazem, aka Dj Merguez, qui fait vivre cette salle depuis une décennie. Sur le carrelage en damier qui finit toujours par péguer, on a découvert des groupes venus d'un peu partout dans le monde, mais aussi une belle scène locale. On a écouté (beaucoup) de punk et de rock, mais aussi du reggae, du hip hop, de l'électro. On s'y retrouve aussi quand les autres salles ont besoin de soutien, quand on veut venir en aide aux habitants de la rue d'Aubagne, ou plus récemment aux victimes de la guerre en Ukraine. Bref, c'est un chouette endroit.

 

Ø La page facebook

 

 

 

L’intermédiaire

 

Là aussi, rien de nouveau sous le soleil, mais on n'est pas là pour vous pondre des scoops. L'intermédiaire, certains d'entre nous l'ont toujours connu. Au programme, à boire et à écouter : scènes ouvertes ukulélé, ensembles de jazz, groupes divers et variés, grosse techno ou afro tropicale, il s'y passe toujours quelque chose. Et puis, c'est juste à côté du jazz burger, parfait pour éponger.


Ø La page facebook

 

 

L’Embobineuse

On continue notre tournée des lieux historiques. Ils se définissent comme un « Théâtre de Fortune Hypersonic, élevage intensif d'individus collectifs de mauvais goûts pluriels, bas-fond spirituel de la combustion spontanée. » Tentant, non ? Depuis 2002 (!) on y découvre des concepts musicaux comme le synth punk cajun, le no wave hop ou le punktronic. Des programmation comme ça, on n'en voit que là-bas.

Ø La page facebook

 

Data

C'est la petite salle qui risque bien de fermer. Le bail n'est pas renouvelé, et les équipes tentent de racheter le local pour continuer à faire tourner cette médiathèque musicale associative (3000 vinyles, 4000 CDs au compteur), qui est aussi une salle de concert où se croisent musiques expérimentales, aventureuses et performatives. On lui souhaite de réussir.

Ø La page facebook

 

La mer veilleuse

On la croyait fermée. On avait fêté ça, la larme à l'œil et la pinte à la main, lors d'une soirée dont elle avait le secret, entre djembé pétard au bec, solo de guitare électrique incroyable (vraiment incroyable, qui était cet homme ?) et palmas en chœur. Mais la Mer veilleuse n'est pas morte, elle a simplement changé de propriétaire. Nous ne sommes pas encore allés voir ce que ça donnait, mais y a pas de raison que ce soit pas bien.

Ø La page facebook

 

La salle gueule

Les vieux l'appellent encore le Black Hand. Au 8 rue d'Italie, on joue du métal et du punk depuis l'an pèbre. Et on continue. La salle gueule c'est une petite salle obscure, où on sue, on sue, on sue, on danse, on danse, on danse. On y trouve la crème de la scène rock et punk locale, et de beaux groupes venus d'ailleurs.

Ø La page facebook

 

La Dar

Centre social autogéré, la Dar réunit des personnes issues d'horizons différents, liées et muées par des désirs de changement et d'expérimentation. Les nombreux événements culturels, éducatifs, ludiques et autre n'ont pour mots d'ordre que convivialité, partage, découverte et expression et font de la Dar une véritable fabrique des possibles.

Ø La page facebook

 

Leda atomica

Leda Atomica Musique (LAM, pour les intimes) est un collectif de musiciens, un studio d'enregistrement, une salle de concert... Bref, un endroit qui fourmille de talents et d'idées. On peut y voir des concerts, mais aussi participer à divers stages (conventionnés) pour bosser son chant, maitriser le théâtre musical ou encore fabriquer des instruments et des costumes

Ø La page facebook

 

Le Fuzz

A la fois disquaire et café, le Fuzz est un endroit où il fait bon traîner pour farfouiller parmi les 400 vinyles de la boutique, et où on fait de belles découvertes, en live et en dj set. Pop, folk, rock, musique brésilienne, ska : ici, toutes les musiques sont les bienvenues, à condition qu'elles soient de qualité.

Ø La page facebook

 

Les 9 salopards

Passés de la rue de l'Arc à la rue Crudère, les 9 salopards ont repris du service avec toujours la même ambition : accueillir des artistes et les faire découvrir au plus grand nombre. A la fois salle de concert, espace d'expo, lieu de rencontres littéraires, les 9 salopards n'ont de salaud que le nom.

Ø La page facebook

 

❤️ Hommage à la Machine à Coudre ❤️
On ne peut que terminer cet article par une pensée émue pour la Machine à Coudre, qui garde une place spéciale dans nos petits cœurs.

 

Derniers articles :