Magma

Choisis ta région :

Provence
Côte d'Azur
Grand Lyon
Toutes !
Valide et accède au site
Ne plus demander
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Disque d'or, platine ou diamant... Comment fonctionnent les certifications d'albums ? Mardi 06 Août 2019

Disque d'or, platine ou diamant... Comment fonctionnent les certifications d'albums ?

Pour un artiste qui fait du son, recevoir une certification, c'est le graal. Non seulement ces récompenses témoignent du succès d'un album mais elles permettent aussi aux musiciens, rappeurs et chanteurs de se situer dans le vaste monde de l'industrie de la musique.

Le SNEP – Syndicat National de l'Edition Phonographique – est l'organisme qui effectue le classement de tous les singles et albums selon leur nombre de ventes en France, quel que soit la nationalité de l'artiste. Il mesure en quelque sorte le succès d'un projet auprès des Français – ou des touristes t'as vu. A partir d'un certain nombre d'exemplaires vendus, le SNEP attribue une certification aux singles et albums en distinguant trois paliers : or, platine et diamant. Les données de volume des ventes sont recueillies chaque semaine afin que le syndicat puisse mettre à jour ses résultats.

Jusqu'en 2015, il était facile de décerner une certification. Il suffisait de recueillir le nombre de ventes physiques d'un album (CD + vinyles) via les différents réseaux de distribution à travers l'hexagone.

Les seuils de certification d'albums étaient les suivants :

OR                  50 000 exemplaires vendus
PLATINE        100 000 exemplaires vendus
DIAMANT       500 000 exemplaires vendus

Sachant qu'un disque peut être double/triple platine mais aussi double/triple/quadruple diamant (le seuil de quintuple diamant n'ayant encore jamais été atteint).

Ces seuils sont aujourd'hui toujours les mêmes, mais les règles de comptabilisation des ventes ont quelque peu changé. L'explosion récente des plateformes de streaming a totalement révolutionné la manière de consommer la musique. De plus en plus de gens privilégient l'écoute d'albums en digital, depuis leur smartphone ou leur mobile, au détriment des ventes de disques physiques et donc des certifications. Les classements du snep ayant perdu en légitimité, il a fallu s'adapter.

1 stream = 1 écoute de morceau de plus de 30 secondes

À partir de 2016, le SNEP prend donc une mesure radicale : les streams générés sur les plateformes d'écoute audio – gratuites ou payantes – tel que Deezer, Spotify et Apple Music sont comptabilisés, au même titre que les téléchargements de morceaux, sur ITunes par exemple. YouTube étant une plateforme vidéo, ses streams n'ont aucune influence quant aux classements.

À partir du 27 avril 2018, afin de correspondre au mieux aux réalités économiques de l'industrie musicale, seules les écoutes issues de la consommation premium (abonnements payants) sont prises en compte.
Comprenez donc qu'entre 2016 et 2018, les artistes ont connu un bref Eldorado, puisqu'il ne leur a jamais été aussi "simple" d'obtenir une certif'.

"J'ai disque d'or, mais cela grâce aux streams, donc jaloux écrivirent tweets hostiles" lâchait Damso dans son morceau "Nwar is The New Black".

via GIPHY

Quel est donc le poids des streams et téléchargements issus du web dans l'attribution d'une certif ?  21 grammes

Les streams et téléchargements de chaque morceau qui composent un album sont simplement convertis en ventes :

 1 vente = 1500 streams
1 vente = 150 téléchargements

En gros, si t'as saigné plus de 1500 fois une track de ton rappeur préféré, c'est comme s'il t'avait vendu son album, hé ouais mon gars ! Idem si tu la télécharges 150 fois, si d'aventure il te manquait une case.

Et comme les albums comportent souvent un énorme hit qui fait exploser le nombre de streams, la règle veut que l'on ne comptabilise que la moitié des streams du titre le plus écouté d'un album, histoire d'être au plus proche de la popularité du disque dans son ensemble.

Il ne reste plus qu'à agréger les ventes physiques aux "équivalents vente" en fonction des téléchargements et streams. Et l'on peut ainsi identifier la certification qu'un album mérite ! On en arrive donc à cette jolie équation :

Nombre de ventes totales d'un album

=

Nbre de ventes physiques

 +

 (Nbre de streams total — la moitié des streams du morceau le plus écouté) / 1500

 +

Nombre de téléchargements / 150

 

Le saviez-vous !?

1) Le seul album à avoir été certifié quadruple diamant – 2 millions de ventes —au cours de ces dernières décennies est "Racine Carrée" de Stromae.

2) Les deux seuls albums à avoir été certifiés triple diamant – 1 500 000 – au cours de ces dernières décennies sont "Kendji" de Kendji Girac et "Mon Pays c'est l'Amour" de Johnny Hallyday.

3) Le dernier album de Nekfeu "Les Etoiles Vagabondes" sorti le 7 juin en digital était déjà certifié platine lors de sa sortie en physique, une semaine plus tard.

4) Les trois rappeurs français qui comptabilisent actuellement le plus de ventes au total sont : MC Solaar, IAM et JUL.

5) Le premier artiste rap à avoir décroché un disque diamant est le groupe IAM.


Pour découvrir les certifications obtenues par vos artistes préférés, rendez-vous sur le site du SNEP : http://www.snepmusique.com/

Articles similaires

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !