Magma

Choisis ta région :

Provence
Côte d'Azur
Grand Lyon
Toutes !
Valide et acc�de au site
Ne plus demander
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Drogue : l'extase à moindres risques Vendredi 12 Juillet 2019

Drogue : l'extase à moindres risques

La drogue, c'est mal. Mais en milieux festifs, beaucoup de jeunes ont déjà expérimenté les "taz" : ces cachetons ornés de pictogrammes – parfois WTF – et dont les effets euphoriques procurent un regain d'énergie et une irrépressible envie de taper du pied devant le caisson. Au vu de son illégalité, les fêtards consomment cette drogue en cachette et se retrouvent donc livrés à eux-mêmes après l'avoir ingérée. Différents organismes existent afin d'accompagner les usagers de stupéfiants et limiter les risques auxquels ils s'exposent.

Techno plus est une association qui regroupe environ 300 bénévoles dont la mission est de prévenir et sensibiliser les publics aux risques liés aux pratiques de teuf.  Elle agit directement sur les sites festifs en y occupant des espaces Chill-out, au sein desquels les jeunes gué-dro peuvent se reposer, discuter, se documenter et bad-triper oklm. Le site web de l'asso héberge également de nombreuses informations relatives aux différentes drogues et à leurs usages, au cadre législatif qui y réfère ou plus généralement aux environnements festifs.

Voici maintenant quelques conseils pour consommer de l'ecstasy dans les meilleures conditions possibles :

1) Se renseigner sur la qualité et l'effet du produit

Grosso-modo, l'ecstasy se présente sous forme de comprimés qui contiennent de la MDMA coupée à d'autres stimulants rarement identifiés. Afin de ne pas tomber sur n'importe quoi, il est conseillé de ne pas en acheter au premier venu mais de prendre conseil auprès de personnes de votre entourage qui en auraient déjà testé. Sur le site http://nuit-blanche.ch/, vous pouvez également trouver des répertoires qui classent les principaux cachets qui circulent en soirée (domino, anonymous, FC barcelone...) et qui indiquent leur grammage en MDMA, et donc leur puissance.

2) Consommer par petites doses

Partant du principe que vous ne connaitrez pas forcément les effets d'une pilule que vous n'avez jamais consommée, il est impératif de l'ingérer par quart. Les effets de l'ecstasy peuvent apparaître 30 minutes à 1h30 après son ingestion, donc si jamais vous souhaiteriez réitérer vos prises, il est important de bien les espacer dans le temps. 

3) Bien s'entourer

La prise de ce genre de substances doit se faire dans un contexte rassurant, idéalement aux côtés de proches. Le graal étant de gober avec sa maman, pour plus de sûreté.

4) Éviter les mélanges

Le mélange de la MDMA avec d'autres produits, en particulier l'alcool, ne fait pas bon ménage. En revanche, il est fortement conseillé de boire de l'eau régulièrement, par petites quantités.

5) Ne pas avoir l'estomac plein

Il est recommandé de ne pas consommer d'XTC juste après le repas. Mieux vaut attendre la fin de la digestion, environ trois heures après avoir mangé. Cela permet d'éviter d'éventuelles nausées. En consommer à jeun n'est pas non plus judicieux puisque votre corps aura besoin d'énergie, surtout si vous passez votre temps à vous trémousser sur du boom boom.

6) Gérer la descente

A la fin des effets générés par les taz – de 6 à 8 heures après l'ingestion – peut survenir une "descente" qu'il est nécessaire d'organiser. L'important étant sans doute de ne pas rester seul et d'avoir du temps de repos devant soi, sans activités qui prennent la tête. Si le contexte ou l'environnement n'est pas rassurant à cette période, il peut s'installer des troubles de l'humeur voire de brefs épisodes dépressifs, en plus d'un état de fatigue général. Bref, c'est un moment au cours duquel vous ne serez pas sous votre meilleur jour.  Enfin, manger des produits vitaminés et des sucres rapides aide à reprendre du poil de la bête.

7) Connaitre les contre-indications

La MDMA est médicalement contre-indiquée dans les cas de troubles du rythme cardiaque, d'épilepsie, de problèmes psychiatriques, d’insuffisance rénale ou hépatique, d’asthme, de diabète, d’asthénie et également aux femmes enceintes ou allaitant leur enfant. En cas de traitement, attention aux interactions médicamenteuses.

8) Porter des vêtements amples

Parce que c'est stylé. Et aussi parce qu'être à l'aise dans ses mouvements est plus propice à ce genre de déboires. Éviter les bonnets.

Derniers articles

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !
"