Magma

Choisis ta région :

Provence
Côte d'Azur
Grand Lyon
Toutes !
Valide et accède au site
Ne plus demander
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Expo Mohammed Kacimi au Fort St Jean Mardi 27 Novembre 2018

Expo Mohammed Kacimi au Fort St Jean

Jusqu’en mars 2019, le Fort St Jean met à l’honneur l’un des plus grands plasticiens marocains d’après-guerre, Mohammed Kacimi. Une exposition consacrée à ses 10 dernières années, apogée de son œuvre, intitulée « 1993-2003, une transition africaine » qui révèle un travail pointu et éclectique de recherche plastique, poétique et théorique permanente. 

Dans un espace ouvert où les œuvres se regardent et se pensent les unes avec les autres, l’exposition vous invite à déambuler dans l’univers fertile, teinté d’ocre et de bleu Nina, de cet artiste pionnier de l’art contemporain dans le bassin méditerranéen. Et comme pour s’immerger dans son atmosphère, la musique spirituelle de Majid Bekkas accompagne la contemplation des œuvres. Dans un second espace, la « salle des archives », vous pourrez découvrir une sélection de carnets, de vidéos, de photos, de dessins, de poèmes… reflétant la richesse transdisciplinaire comme le contexte et les influences du travail de Kacimi.

Mon image

Textures, couleurs, matières, une représentation vibrante

Les œuvres de Kacimi sont saisissantes, leurs expressivités franches et leur spontanéité leur octroient une incroyable puissance. Figuratives ou non, ses toiles nous transportent au cœur d’une réflexion en construction où les mots, les symboles, les corps et le geste artistique se rencontrent. Kacimi a une urgence à s’exprimer mais comme le précise la commissaire d’exposition Nadine Descendre il « ne veut pas être l’otage des savoirs faires et des pratiques ». Ainsi ses œuvres oscillent entre la sculpture, le dessin, la peinture sur toile, sur goudron, sur boite ou autre… il transgresse les codes et tout peut devenir une pièce d’art, tout est support à création. 

Mon image

Artiste novateur et engagé, Kacimi est l’un des témoins principaux de la mondialisation de l’art arabe et africain. Et bien qu’il ait longtemps été influencé par les courants esthétiques occidentaux, dans ses dernières années, il va s’en éloigner pour interroger plus librement son époque. 

Un artiste engagé, un passeur pour les générations futures

Très jeune, Kacimi a une curiosité pour l’Art. Il est en quête perpétuelle de savoir, de découverte intellectuelle et ses expériences, ses voyages, ses rencontres ne vont que confirmer cet appétit qui va s’exprimer dans la pluridisciplinarité. Amoureux de l’occident mais africain avant tout, il est convaincu qu’en tant qu’artiste il a un moyen de défendre ses engagements envers le monde et plus particulièrement envers le Maroc, le monde arabe et l’Afrique. Car, comme le dit Nadine Descendre, il voit le monde « comme une fuite en avant irréversible, face à ce que les hommes ont mis en route et qu’ils ne savent plus enrayer (environnement, pétrole, nucléaire, dérives scientifiques, médias aliénés). Il sait que la révolte est le ferment de la guerre et il ne veut pas cette solution, qui […]encourage le culte de la domination. Il est donc très tôt en quête d’expérience artistiques qui vont le mener vers d’autres solutions que celles proposées par la seule peinture qu’il juge […]trop peu active, trop égocentrique, trop peu en prise avec son époque. Ce qu’il vise, […]c’est le croisement des disciplines. » 

Ce regard ouvert et lucide sur l’art et le monde, et cette manière de créer débarrassée des contraintes (culturelles, historiques, artistiques) va largement influencer les générations d’artistes qui vont lui succéder. 

Articles similaires

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !