Magma

Choisis ta région :

Provence
Côte d'Azur
Grand Lyon
Toutes !
Valide et accède au site
Ne plus demander
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Féminisme : les discours qui vont vous donner de l’espoir Jeudi 08 Mars 2018

Féminisme : les discours qui vont vous donner de l’espoir

Depuis l’Affaire Weinstein, la parole des femmes s’est libérée sur la question du harcèlement sexuel mais aussi sur tous les autres enjeux liés aux inégalités hommes-femmes. Donc, quoi de mieux que d’écouter, en cette journée internationale des droits des femmes, des discours féministes inspirants, histoire de refaire le monde.

 On commence par Oprah Winfrey qui a gagné le prix d’honneur aux Golden Globes en 2018. La présentatrice américaine réagit au mouvement #Metoo suite à l’affaire Weinstein et livre un discours touchant. Son message est plein d’optimisme : « Un nouveau jour est à l’horizon ». Pour Oprah, le temps du harcèlement sera révolu quand les hommes et les femmes se battront pour que personne n'ait plus jamais à dire Me too.

 

 « Nous faisons la grève du travail domestique »

 

 Le 9 juin 1974, le Mouvement de Libération de la Femme (MLF) a appelé à faire la grève du travail domestique. Pourquoi ? Parce qu’à cette période, les femmes s’occupent beaucoup plus des tâches domestiques que les hommes. Comme aujourd’hui finalement, mais les inégalités étaient davantage prononcées. Les premiers chiffres de l’INSEE à ce sujet datent de 1986. Les femmes consacrent 5h07 par jour aux tâches domestiques contre 4h01 en 2010. Quant aux hommes, ils y consacrent 2h07 en 1986 contre 2h13 en 2010.

Inclusion rider

 

Frances McDormand a gagné l’Oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans Three Billboards, mais a aussi marqué les esprits avec son discours. Elle a invité toutes les femmes actrices, réalisatrices, compositrices etc. nominées à se lever en sollicitant d’abord Meryl Streep : « Meryl, si tu le fais, tout le monde le fera » ! Concrètement, elle explique que tout le monde a des projets à financer et qu’il faut en parler dans un cadre professionnel, dans des bureaux. Elle finit son discours par deux mots : Inclusion rider. Frances McDormand fait référence à la clause d’inclusion qui peut être mentionnée sur un contrat de film américain sollicitant une équipe représentative de la population concernant les acteurs et la technique.

Pour mieux comprendre cet enjeu, vous pouvez faire passer le test de Bechdel aux films que vous regarderez dans le futur. Ce test permet de démontrer en trois points que le cinéma reste concentré sur les hommes.

-          Est-ce qu’on peut identifier deux femmes dans le film ?

-          Est-ce que ces femmes se parlent ?

-          Est-ce qu’elles parlent d’autre chose que d’un personnage masculin ?

57% de films recensés sur le site bechdeltest.com ont passé le test. La limite ? Il ne définit pas la qualité, ni le niveau de sexisme d’un film.

 Objectification

Natalie Portman a reçu des menaces de viol à 13 ans après avoir joué dans Léon. Son discours à la Women’s March de Los Angeles en janvier, soulève le problème de la sexualisation et de l'objectification de la femme dans la société. Pour éviter ça, elle a adopté une stratégie : se construire une identité de « femme prude ». Par exemple, elle a dû refuser des rôles et s’habiller d’une certaine manière pour qu’on n’arrête de la juger sur son physique et qu’on la prenne au sérieux.

 « If it’s not me, who ? If it’s not now, when ? »

En 2014, Emma Watson a prononcé le discours au siège de l’ONU pour le lancement de la campagne He for She. Le but ? Inclure les hommes dans la lutte pour les droits des femmes, car il s’agit de droits humains avant tout. Depuis le lancement de la campagne, plus d'un million d'actions ont été menées pour l'égalité hommes-femmes.

Après avoir fait un petit tour des inégalités que subissent les femmes, un dernier mot amical : just fuck off !

Articles similaires

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !