Magma

Choisis ta région :

Provence
Côte d'Azur
Grand Lyon
Toutes !
Valide et accède au site
Ne plus demander
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Kad Merad Vendredi 12 Avril 2013

Kad Merad
Après s'être fait connaitre avec son fidèle compagnon Olivier Baroux sur la chaîne Comédie puis avec plusieurs films, Kad Merad se la joue solo depuis quelques temps maintenant. Il y a eu Bienvenue chez les Chtis forcément et beaucoup d'autres : Superstar, La Fille du Puisatier, L'Immortel ou le Petit Nicolas. Très vite, Kad est devenu l'un des acteurs les plus bankable du cinéma français. En 2013, il revient avec Des Gens qui S'embrassent de Danièle Thompson, aux côtés de la belle Monica Bellucci, d'Eric Elmosnino et de Max Boublil. Magma l'a rencontré à l'occasion de l'avant première du film à Marseille. Rencontre.

Qu'est ce qui vous a poussé à vous intéressez à ce film ?

Disons simplement que, lorsque j'apprends que Danièle (Thompson, la réalisatrice, ndlr) veut réaliser un film et que j'ai la possibilité de jouer dedans, je suis comme un enfant ! C'est un nouveau cadeau qui m'arrive comme chaque nouveau film. J'adore le cinéma de Danièle, sa façon de filmer les gens, l'écriture de ses personnages toujours gracieux, subtils. Dès que j'ai eu le scénario entre les mains, je l'ai lu très vite et j'ai tout de suite appelé Danièle pour participer à cette aventure. C'était l'occasion pour moi de me retrouver dans une autre famille du cinéma et puis travailler avec Danièle, c'est formidable, on a vraiment l'impression d'être un acteur et d'habiter notre personnage.

Qu'est ce qui vous a attiré chez ce personnage ?

C'est un personnage très intéressant parce qu'il a une façade et puis ensuite il y a tout ce qu'il y a derrière cette façade. (Dans le film, Kad Merad joue un homme qui a fait fortune en créant une société de ventes de diamants pas chers, ndlr). C'est un homme généreux mais qui doute, qui se demande sans cesse ce qu'on pense de lui. En plus, c'est un fan de Sinatra qui se met à chanter à chaque réunion familiale et c'est assez tragique je trouve parce que tout le monde se fout de lui, et lui y croit à fond. C'est cet aspect "bousculé de l'intérieur" qui m'a plu chez ce personnage.

Content d'être à Marseille ?

Ouais ! J'adore Marseille, j'y habite une grande partie de l'année, dans la mesure de mes déplacements entre Paris et les tournages auxquels je participe. D'ailleurs, je suis en train d'écrire un film sur Marseille qui devrait s'intituler Vive Marseille. J'ai envie de montrer aux spectateurs à quel point cette ville est belle et dire qu'il n'y a pas que des règlements de compte. Il y en a c'est vrai il ne faut pas le nier, mais la ville ne doit pas être résumée qu'à ça.

Articles similaires

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !