Advertisement http://www.magmalemag.com/_habillages.php?id=10
Magma

Choisis ta région :

Provence
Côte d'Azur
Grand Lyon
Toutes !
Valide et accède au site
Ne plus demander
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pierre-Emmanuel Barré: trashement vôtre ! Lundi 16 Octobre 2017

About Lea

LeaJ'aime pô les biographies.
Pierre-Emmanuel Barré: trashement vôtre !
Dans un jardin avignonnais en plein festival, Pierre Emmanuel Barré sirote son troisième thé au gingembre. C’est donc plein de vigueur qu’il a attaqué cette interview, me soupçonnant d’abord d’avoir tenté de voler son téléphone, avant de m’expliquer qu’il préférait répondre aux questions par mail, pour avoir le temps de travailler les conneries qu’il dit. Sans surprise, niveau connerie, il se défend aussi très bien en vrai. La preuve.

Dans ton spectacle tu parles de pédophilie, des roux, de la Kangoo, mais aussi d’actualité, comment tu choisis tes sujets ?
Je change régulièrement. Je travaille avec un copain qui s’appelle Arsène. Quand on a commencé la tournée début janvier, il y avait une grosse partie sur François Hollande, puis on a tout enlevé pour recommencer avec Emmanuel Macron. On modifie le spectacle deux ou trois fois par mois pour que ça colle à l’actu et que ça reste intéressant pour les gens.

Tu es passé maître en humour noir. Est ce que c’est un moyen pour toi de réveiller les consciences ?
J’aimerais bien mais je pense que ça ne marche pas du tout. Les gens ne changent pas d’avis par rapport à un discours entendu à la radio ou à la télé. Ce serait même un peu prétentieux de penser que je fais avancer les choses dans un sens ou dans un autre. Je trouve ça plus cynique quand Jean-Pierre Pernaud ouvre le JT avec le poids des cartables et qu’il termine avec un sujet de 3 secondes sur les réfugiés à Porte de la Chapelle que lorsqu’on fait des blagues sur ces réfugiés.

Tu as été très médiatisé sur France Inter… Tu peux nous expliquer pourquoi tu as décidé de partir ?
Simplement parce qu’on m’a demandé d’enlever 2 phrases dans une chronique. Habituellement on ne me relit pas, mais en période électorale il y avait l’équilibre du temps de parole, et donc relecture. C’est très chiant de travailler avec moi parce que dès qu’on me demande de ne pas faire un truc, je pars. Mais sur France inter j’ai eu un espace de liberté pendant des années où j’ai pu dire tout ce que voulais.

Aujourd’hui est-ce que tu envisages de revenir à la radio ou à la télé ?
À la télé je ne sais pas parce que c’est un peu chiant, on a très peu de liberté. On est lu et relu par 40 personnes qui la plupart du temps ne comprennent rien à l’humour et donnent toutes leur avis. Mais la radio oui pourquoi pas, ou de la vidéo, ou du web, je ne sais pas.

Si tu devais définitivement choisir entre une blague sur le caca ou une blague sur les pédophiles ?
Le caca bien sûr, c’est les meilleures blagues du monde. Bon je n’en ai pas une, là, sous la chaussure. Le caca a un gros pouvoir comique. Dans le spectacle je fais exprès d’alterner entre les sujets graves et les sujets légers, entre les réfugiés et la fellation par exemple. Donc j’alterne actualité et bite, je fais de l’actualibite.

Pendant ton spectacle tu proposes une partouze aux spectateurs. On t’a déjà attendu à la sortie avec une casquette en cuir et une valise de capotes ?
Il y a quelques personnes qui attendent mais en général ce sont des mecs, du coup c’est relativement décevant. Au dernier spectacle je disais aux gens de rester parce qu’à la fin j’organisais un combat de putes. C’est comme un combat de chiens mais avec des putes. Mais là les gens ne restaient pas. Et pour la partouze, personne. Quelle tristesse. Peut-être un jour, je lance un appel !

C’est jouissif d’entendre les petits « roh, haha » dans la salle après une blague particulièrement salasse ?
L’objectif quand c’est un peu sale, c’est de surprendre, et que le rire arrive avant la gêne. Du coup quand t’es venue (voir le spectacle, ndlr) c’était raté visiblement. Il faut que les gens rigolent et qu’ils soient un peu déçus d’avoir rigolé. Mais je n’ai plus trop de « roh » maintenant. Il y a encore un peu de boulot, mais la prochaine fois je te promets ce sera le contraire, il y aura des « haha, roh ».

Est-ce que tu as déjà regretté d’être allé trop loin ?
Non pas vraiment. J’ai eu des problèmes avec les corses, les arméniens, certaines communautés. J’ai l’impression que ce sont des gens qui ont une indignation sélective. La veille tu fais une blague où tu conseilles aux migrants en cas de noyade d’attraper un bébé, de l’attacher autour de leur bras et de leur souffler dans le cul pour faire un brassard. Et le lendemain tu fais une blague de merde sur le drapeau corse et les mecs sont outrés. Comme ils ne sont indignés que quand ça les concerne, je trouve que ça n’a aucune valeur. Du coup je m’en fous.

Quand tu trouves une blague vraiment dégueu, est-ce que tu as un moment de remise en question ?
Pas si elle est drôle. J’étais très content de ma blague sur les tampons de Brigitte Macron. Je cherchais depuis longtemps une comparaison avec ma carte électorale pour dire que je ne votais plus, et j’ai dit qu’elle est comme Brigitte Macron, ça fait longtemps qu’elle n’a plus de tampon. J’ai un peu hésité mais à partir du moment où c’est un personnage public, elle s’expose. Personne ne connaît la femme de Jean-Christophe Cambadélis, pourtant il est sûrement marié, mais elle, elle a choisi de ne pas se montrer. Brigitte Macron a décidé de faire de la com donc elle s’expose à ça.


Tu ne dis jamais rien sur toi, contrairement à d’autres humoristes. Pourquoi ?
Je pense que ça n’intéresse pas les gens. C’est pour ça que j’aime bien répondre par mail aux interviews, pour éviter les questions genre « est-ce que tu étais rigolo au collège ? ». Je pense que les gens s’en foutent, ils s’intéressent plutôt à ce qu’on pense. Sinon ils achèteraient Voici. D’ailleurs dites-leur d’arrêter d’acheter Voici, qu’ils achètent Magma plutôt. Ah non c’est gratuit. Envoyez des chèques à Magma ! Vous pouvez également envoyer du liquide, mais à une autre adresse, je vous la donnerai…

Il y a beaucoup d’étudiants parmi notre lectorat. Tu as un conseil à leur donner pour réussir ?
Oui. Rasez-vous le pubis régulièrement. C’est toujours important de bien présenter.

C’est comme ça que tu es passé du cours Florent au one man show ?
Exactement. C’est comme ça que j’ai eu tous mes rôles, grâce à une hygiène corporelle impeccable au moment de l’entretien d’embauche.

Qu’est-ce que tu vas faire après cette tournée ?
La tournée dure jusqu’en juillet 2018. Après il y aura peut-être un nouveau spectacle, ou alors je vais ouvrir un Kebab. Je ne sais pas encore. Je trouve que ça sent bon les kebabs, je suis végétarien donc je n’en mangerai pas.mais j’en vendrai et ça sentira bon. Je reste à côté des barbecues pendant l’été. Je regrette d’être végétarien alors ça me donne l’impression de manger un peu de viande.

Hebergeur d'image

Le quizz 

SI T’ÉTAIS UN ANIMAL ? 
Un dauphin. Parce que tout le monde dit ça, et je veux toucher un maximum de gens, comme ça ils viendront voir mon spectacle.
Magma : J’ai lu sur un site internet peu fiable que les dauphins violaient des gens…
PEB : Ah ben alors 2 dauphins.

SI T’ÉTAIS UN PAYS ? 
Ca me ferait chier d’être un pays, parce qu’il y a des cons partout. Ou alors une principauté. Non, je serais le Vatican, et j’irais violer des enfants. Habillé en dauphin.

SI T’ÉTAIS UN HOMME POLITIQUE ? 
Je serais Emmanuel Macron et je me suiciderais.

SI T’ÉTAIS UN LÉGUME OU UN FRUIT ? 
Je serais une banane et je me jetterais sous le pied d’Emmanuel Macron.

SI T’ÉTAIS UNE CHANSON ? 
Alors regarde de Patrick Bruel. J’ai honte mais en ce moment je l’écoute avant le spectacle.

SI T’ÉTAIS UNE ÉQUIPE DE FOOT ? 
Je ne connais rien au foot. Je ferais un Mercato des éditions de Magma, je prendrais le meilleur de tous et je serais le Lyonseille. Tout votre lectorat.

Crédits photo : Éric Canto

Articles similaires

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !