Magma

Choisis ta région :

Provence
Côte d'Azur
Grand Lyon
Toutes !
Valide et accède au site
Ne plus demander
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

L’artisanat pour bâtir son avenir Mercredi 15 Mars 2017

L’artisanat pour bâtir son avenir
Quel est le point commun entre un céramiste, un infographiste et un prothésiste dentaire ? Tous appartiennent à la grande famille de l’artisanat. Derrière cette même dénomination se cachent pas moins de 250 métiers accessibles via plus de 600 formations. Souvent surnommée la première entreprise de France, ce sont près de 80% des apprentis qui trouvent un CDI dans les trois mois. Les jeunes ont donc leur carte à jouer, mais encore faut-il savoir comment s’y prendre.

Des formations variées pour un cursus sur mesure 

Oubliez les études que vous suivez un peu par hasard, faire le choix de l’artisanat, c’est d’abord poursuivre une passion. Contrairement aux formations généralistes, l’artisanat vous permet de vous orienter tout de suite vers un métier, et ce quel que soit votre niveau scolaire. Du CAP, accessible dès la fin de la classe de troisième, au Bac professionnel en passant par le BTS (Bac +2), la licence professionnelle  (Bac +3) ou encore une école d’ingénieurs (Bac +5), les offres de formations sont variées. En fonction de vos envies et de vos ambitions, vous pouvez vous créer le parcours scolaire qui vous correspond le mieux. D’autant plus qu’à chaque niveau, vous validez un diplôme professionnalisant qui vous permet de vous lancer à tout moment dans la vie active ou bien de poursuivre vos études.

L’artisanat c’est surtout des savoir-faire à acquérir et pour ça, il existe deux voies. La première, scolaire, s’effectue dans un lycée professionnel à plein temps et s’accompagne de stages. L’autre, professionnelle, est dite de l’apprentissage. À noter, ces deux approches délivrent les mêmes diplômes, seule la pédagogie diffère. 

Hebergeur d'image

En apprentissage, vous êtes plongé au coeur d’une entreprise et vous vous frottez à votre futur métier. Parallèlement, vous suivez des cours théoriques au sein d’un CFA. Disponible à n’importe quel niveau de formation, l’apprentissage permet de gagner un salaire et de découvrir la réalité de la vie professionnelle tout en engrangeant des techniques. Bon à savoir: une fois diplômés, ce sont près de 80% des apprentis qui sont embauchés en CDI, et le plus souvent dans l’entreprise qui les a formées. 

Plus de 250 métiers et un savoir-faire unique

L’artisan est une famille nombreuse composée de 250 métiers et de près de 500 spécialisations. De quoi trouver chaussure à son pied… mais aussi s’y perdre !

Pour s’y retrouver, on regroupe, le plus souvent, ces métiers en quatre grandes catégories:  

-l’alimentation, dans laquelle on retrouve -notamment- les glaciers, boulangers ou encore les bouchers.

-le bâtiment, qui va des métiers de la construction (plâtrier, charpentier) aux travaux dits de finitions comme carreleur ou menuisier. 

-la production est la famille la plus variée, puisqu’y sont regroupés tous les métiers dits de fabrications. Parmi eux, les métiers de la mode, le travail des métaux, ceux du bois-ameublement (ébéniste) ou encore les mécaniques de précision (opticien).

- les services, quant à eux, concernent aussi bien les entreprises que les particuliers (transport, fleuriste, soins des personnes).

À ces catégories s’ajoutent également les métiers d’art. Touchant à la fois les métiers de la fabrication traditionnelle (maroquinier par exemple), la restauration du patrimoine ou encore la création (joaillerie …), ces professions requièrent un haut niveau de qualification et un sens artistique. Créateurs de pièces d’exception, ces professionnels se doivent de maîtriser leur métier dans sa globalité, et produisent uniquement en petites quantités. 

Hebergeur d'image

Le point commun entre ces différentes professions ? Un savoir-faire unique, le plus souvent poussé jusqu’à l’excellence. Contrairement aux idées reçues, l’artisanat n’est pas une pratique figée, elle évolue avec son temps et se doit de s’adapter aux nouvelles technologies, mais aussi aux contraintes environnementales naissantes. Pour répondre à ces exigences mais aussi à celles des clients, un seul mot d’ordre: innover.

Mais l’artisanat ne se limite pas à acquérir une technique. À la dimension pratique s’ajoute la maîtrise des différentes procédures administratives: immatriculation au répertoire des métiers, choix de la forme juridique de sa société, impôts… c’est à vous également que reviennent tous ces tâches.

L’artisanat, un rempart contre le chômage 

À l’heure où la menace du chômage pèse sur les travailleurs, et en particulier les jeunes diplômés, l’artisanat présente des chiffres encourageants. Selon le Fond National de Promotion et de Communication de l’Artisanat, sur ces sept dernières années les entreprises artisanales ont créé plus de 430 000 emplois en France, soit l’équivalent de 25% des nouveaux emplois. Et les jeunes ne se limitent pas à un statut d’employé, puisque 18% des chefs d’entreprise artisanale ont moins de 30 ans. Sur le long terme, ce sont près de 50% des diplômés de l’artisanat qui deviennent leur propre patron dans les 10 ans qui suivent leur entrée dans la vie active. Il ne va donc pas falloir sécher les cours de comptabilité !

À ceux qui auraient la bougeotte, sachez que le « made in France » a le vent en poupe. La dentelle de Calais, les poteries et céramiques de Vallauris, la pâtisserie, sans oublier la mode, l’artisanat français véhicule dans le monde entier l’image d’un savoir-faire rare et authentique. Aujourd’hui il représente 10% de l’ensemble des exportations françaises, soit plus de 13 milliards d’euros par an. Si certaines pratiques sont attachées à un territoire, d’autres sont prêtes à être exportées vers l’étranger. 

Hebergeur d'image 

En prônant des valeurs d’authenticité, de qualité et de savoir-faire, l’artisanat est plus que jamais dans l’air du temps. Et vous, qu’attendez-vous pour faire de votre passion votre métier? 

Pour en savoir + :
http://www.fnpca.fr 
http://www.choisirlartisanat.fr/

Articles similaires

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !