Magma

Choisis ta région :

Provence
Côte d'Azur
Grand Lyon
Toutes !
Valide et accède au site
Ne plus demander
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Équivalences & Doubles Cursus, comment bien rebondir à la rentrée ? Lundi 03 Juillet 2017

Équivalences & Doubles Cursus, comment bien rebondir à la rentrée ?
C’est les vacances ! Alors pas question d’entendre parler de fac ou de dossier de candidature… et pourtant. Même si c’est difficile à concevoir pendant vos journées bronzette, la rentrée arrive à grands pas et il est temps de vous poser les bonnes questions. Poursuivre dans votre voie ? Changer pour une filière qui vous correspondrait mieux ? Comment ça marche ? On vous aide à y voir plus clair !

L’ALTERNATIVE POUR SE RÉORIENTER SANS PERDRE UNE ANNÉE

Trouver sa voie dans les études supérieures peut parfois être un vrai casse-tête. Si vous sentez que votre parcours ne vous convient pas, il est encore temps de changer de cap ! Le principe de l’équivalence est simple : se réorienter sans avoir à repartir de zéro. Un compromis idéal qui pousse beaucoup d’étudiants à choisir cette alternative pendant ou à l’issue d’une année d’études. Vous pouvez par conséquent passer d’un DUT à une école privée, d’un BTS à une Licence, ou encore d’une prépa à une école d’ingénieurs. Bon évidemment si vous sortez d’un BTS plomberie n’allez pas faire une équivalence à Sciences Po…

Retenez que chaque établissement a ses propres critères d’admission, dépendant de votre provenance et des exigences de la formation envisagée.

La particularité des doubles cursus

Certaines écoles et universités vous permettent de suivre deux formations à la fois. Par exemple, les élèves d’une école d’ingénieur peuvent intégrer une école de commerce partenaire en vue d’obtenir une double qualification qui boostera leur CV ! Et d’ailleurs, la polyvalence offerte par les parcours combinés est très appréciée des recruteurs.

Le « must » reste incontestablement le double diplôme international. Dans ce cas de figure, vous êtes lié à votre établissement d’origine et partez étudier dans une structure internationale partenaire où bon vous semble. Pas si vite petits malins ! On vous voit venir, mais n’allez pas penser que ça sera la Dolce Vita sous les tropiques, sachez que la rigueur demandée sera très élevée ! Alors organisez soigneusement votre travail pour prendre le bon rythme et valider votre DDI sans encombre. Et puis qui sait, peut être que vous deviendrez bilingue dans le feu de l’action ?
+ d’infos sur les doubles cursus sur le site www.idds.fr

LES ÉQUIVALENCES POSSIBLES EN FONCTION DE VOTRE PARCOURS

- Au niveau BAC+1 

Une équivalence en direction d’un nouveau cursus est possible dès lors que vous avez réussi votre année ou validé suffisamment de crédits.
> À la fac, vous pouvez continuer vos études dans une autre Licence : visez en priorité les formations qui s’inscrivent dans la continuité de votre précédent cursus. Ainsi, vos UE déjà acquises vous éviteront de repasser certains examens. Vous pouvez également aller en BTS / DUT que vous passerez en seulement un an. D’ailleurs, transiter d’un BTS / DUT à une Licence est également possible via les mêmes critères.

> Si la fac est trop théorique pour vous, n’hésitez pas à choisir l’alternance ! De nombreux CFA recrutent des étudiants motivés en cours d’année et les formations proposées y sont nombreuses.

> En école privée : si vous avez par exemple validé un semestre en médecine, vous pouvez tenter les concours d’entrée dans les écoles du paramédical. Renseignez-vous car les écoles qui proposent ces équivalences sont nombreuses !

> Si aucun de ces choix ne vous correspond, sachez que certaines prépas vous forment aux concours de la fonction publique, vers les métiers de l’administration, de la culture ou encore de l’éducation.
Vous êtes libres de demander une équivalence dès la fin du premier semestre. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre scolarité sur les démarches à suivre !

 - Au niveau BAC+3

Après avoir décroché une licence ou diplôme équivalent (Bachelor…), vous voilà à nouveau libre de vous réorienter où vous le souhaitez du moment que vos acquis suffisent à préparer la formation voulue.

> À la fac, vous pouvez intégrer un Master sans qu’il soit lié à votre Licence, dans la mesure où vos notes sont suffisantes et que votre scolarité valide votre candidature.

> Les écoles de commerce ou d’ingénieurs proposent des admissions directement en 4e année. Vous devrez pour cela passer un concours d’entrée avec des épreuves écrites et orales.

> Les Instituts d’Études Politiques (IEP) proposent également des formations d’excellence à partir de la 4e année, à condition que les étudiants soient reçus aux concours d’entrée jugés très sélectifs.

> La Licence Pro : généralement réservée aux étudiants titulaires d’un Bac+2, cette Licence se valide en 1 an et vous permet d’obtenir un second diplôme, ce qui peut faire la différence quand vous voudrez intégrer un Master ou une grande école.

Vous l’aurez compris, il ne faut pas hésiter à vous tourner vers la formation qui vous attire ! Que vous ayez suivi un cursus linéaire ou non, les passerelles et les équivalences sont là pour donner un second souffle à vos études.

Témoignage : Marie, étudiante en histoire de l’art

« Après avoir validé une licence d’histoire, j’ai décidé de préparer les concours des écoles de journalisme. N’étant pas certaine d’être acceptée, car la concurrence est rude, je souhaitais poursuivre mes études à l’université, sans pour autant entamer un Master. Au détour d’un café avec un ami, j’ai appris que je pouvais bénéficier d’une équivalence, et passer directement en L3 d’histoire de l’art. J’ai donc préparé les concours et passé ma licence en parallèle. Il m’a fallu un petit temps d’adaptation, et pas mal de travail pour rattraper mes lacunes, car j’avais tout de même deux années de retard par rapport aux autres étudiants. Mais j’ai finalement réussi à valider ma deuxième licence, sans passer par la case rattrapage ! »

Les équivalences en quelques chiffres

- 92% des établissements proposent des double-cursus à leurs étudiants en 2017
- 27 % des élèves des Grandes-Ecoles sont issus d’admissions parallèles
- 62% des étudiants inscrits par une formation par défaut avouent ne pas poursuivre en 2ème année
- En 2016, 34% des ingénieurs possédaient une double qualification
- 75% des étudiants qui se réorientent après une 1ère année vont en BTS ou en DUT

Articles similaires

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !