Magma

Choisis ta région :

Provence
Côte d'Azur
Grand Lyon
Toutes !
Valide et accède au site
Ne plus demander
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Bienvenu dans l'enseignement privé sous contrat Mardi 26 Septembre 2017

Tags associés

Bienvenu dans l'enseignement privé sous contrat

Alix Piquemal, vient d’obtenir son concours. À la rentrée, elle deviendra professeure dans un lycée professionnel de l’enseignement catholique. Pour elle, tout a commencé lors d’une réunion d’information au Service d’Accueil et d’Aide au Recrutement (SAAR) de l’enseignement catholique,à Nice. Témoignage.

« J’ai toujours voulu enseigner, et étant catholique, je me suis naturellement tournée vers le SAAR. Leur réunion d’information est essentielle ! L’enseignement catholique y est présenté dans sa globalité, et on y trouve tout ce qu’il y a à savoir sur les concours, internes et externes, que ce soit pour enseigner dans le primaire ou dans le secondaire. Ils nous ont également expliqué comment se déroulent les pré-accords et accords collégiaux.

Aujourd’hui, j’ai passé le CAFEP-CAPLP (concours permettant d’enseigner dans un lycée professionnel de l’enseignement privé sous contrat, ndlr), et je suis lauréate dans l’académie de Nice, en lettres et en anglais. Je me prépare pour ma première rentrée, dans un lycée à Ollioules, où j’aurai une classe de seconde et une classe de terminale.

En amont, le SAAR a organisé plusieurs réunions pour que nous puissions nous rencontrer, et préparer la rentrée sereinement. J’ai choisi de me tourner vers les lycées professionnels car j’aimais l’idée d’enseigner deux matières, qui peuvent être complémentaires. C’est très enrichissant. D’autant que les élèves qui suivent une formation très technique ne sont pas nécessairement passionnés par ces matières, ce qui fait de ma mission un vrai challenge. Je dois sans cesse trouver des manières de les intéresser, je me casse la tête pour qu’ils surmontent leurs lacunes ! Et je ne regrette vraiment pas mon choix. »

 

Plus d’infos sur www.saaran.fr

Articles similaires

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !