Fermer

La newsletter Magma

Votre dose de bonne humeur (contagieuse)
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Corona virus
L'agenda et les jeux concours sont momentanément suspendus ! Profitez de la quarantaine pour relire tous nos numéros, et de notre côté, on continue de vous pondre des news tous les jours. Prenez soin de vous !

Ostéopathe, la magie au bout des doigts Mardi 01 Juillet 2014

Ostéopathe, la magie au bout des doigts
Si l'ostéopathe est généralement associé au kiné, la réalité est bien différente ! L'ostéopathie est un métier à part entière qui nécessite une formation spécifique. A Marseille, le Collège Ostéopathique de Provence forme depuis 25 ans des professionnels reconnus et qualifiés.

L'ostéopathie est l'art de diagnostiquer et de traiter les dysfonctions de mobilité des tissus du corps humain. Concrètement, les ostéopathes reçoivent des patients, établissent un diagnostic et traitent leurs dysfonctionnements grâce à un seul outil : leurs mains.

Pour exercer ce métier, le DO (Diplôme d'Ostéopathe) est obligatoire. Le Collège Ostéopathique de Provence propose une formation de 4700 heures (avec une 6ème année complémentaire optionnelle), bien plus que les 2660 heures minimum légales. Pour former au mieux ses étudiants, le COP mise surtout sur la pratique, avec un minimum de 150 cas cliniques réels pour chaque étudiant, grâce à des stages externes et un centre de soins au sein de l'établissement.


Gage de qualité supplémentaire, le COP est une des 7 écoles françaises habilitées à délivrer le Titre d'Ostéopathe de niveau 1 au RNCP, niveau le plus élevé en terme d'autonomie, de responsabilité et de rémunération.
Ce titre, et permet aux étudiants qui le souhaitent d'intégrer par la suite des masters, pour participer à des travaux de recherche.


Pour intégrer l'école, pas besoin de formation préalable, un niveau bac et une réelle motivation suffisent ! Car si les techniques s'apprennent, devenir ostéopathe nécessite une véritable implication personnelle. Il faut être prêt à se remettre en question pour pouvoir exercer ce métier qui demande passion et engagement.


Collège Ostéopathique de Provence
50, rue L. Grobet 13001 - MARSEILLE
tél : 04 91 08 55 71
http://www.copr.com
information@copr.com

 

Témoignages

 

Sixtine, 5ème année


« J'ai toujours voulu devenir ostéopathe. Je suis rentrée au COP à 18 ans et je suis vraiment très contente de cette formation. Nous avons des profs de qualité et à l'écoute, les promos ont de petits effectifs (une vingtaine) et surtout, nous avons beaucoup de pratique ! Les deux dernières années, nous faisons des consultations avec de vrais patients. Voir leur état s'améliorer, c'est une belle récompense. En septembre, je terminerai mon cursus avec la 6è année facultative que propose le COP. Cela me permettra de me perfectionner dans certaines techniques. En attendant, je m'investis dans l'asso « Ostéopathe Humanitaire Etudiants » que nous avons crée avec 3 autres étudiantes. Grâce aux fonds récoltés, nous avons pu nous rendre à Madagascar et en Tunisie pour exercer dans des dispensaires. Une belle expérience !»


Lucie, 1ère année


« Au départ, je voulais être orthodontiste. Mais après an et demi de PACES et un échec au concours, je me suis rendu compte que cela ne me correspondait pas. Quand j'ai trouvé le COP, ça m'a tout de suite plu ! J'aime le contact avec les gens et je me sens vraiment dans mon élément. Au niveau de la formation, on est vraiment dans le concret et pas seulement le nez dans les livres. Au-delà des cours théoriques (anatomie, physiologie, anglais...), on apprend dès le départ les techniques d'ostéopathie. Comme j'ai intégré le COP en février, je suis dans une section « passerelle » qui va me permettre de rattraper mon retard en 6 mois et de rejoindre mes collègues de 2ème année en septembre. Au final, je suis presque contente d'avoir raté ma PACES ! »

 

 

Derniers articles

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !
"