Magma

Choisis ta région :

Provence
Côte d'Azur
Grand Lyon
Toutes !
Valide et accède au site
Ne plus demander
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Zoom : une carrière dans l'enseignement catholique Mardi 15 Mai 2018

Tags associés

Zoom : une carrière dans l'enseignement catholique
D’abord remplaçante puis professeure titulaire, rien ne prédestinait Laetitia Herry-Chila à faire carrière dans l’Enseignement Catholique. Aujourd’hui directrice du SAAR (Service d’Accueil et d’Aide au Recrutement pour les Alpes-Maritimes et le Var), elle est là pour accompagner et informer les futurs professeurs, remplaçants ou titulaires. Loin des a priori, pour elle c’est « l’appartenance à une communauté éducative qui fait la différence ».

Enseigner dans l’enseignement public ou catholique, quelles différences ?

C’est avant tout un choix personnel. Il s’effectue lors de l’inscription au concours pour ceux qui souhaitent devenir titulaires. Vous choisissez à ce moment-là d’enseigner dans le public ou dans le privé mais le concours est identique, c’est un choix de carrière en quelque sorte. Et ce n’est pas qu’une question de croyance religieuse, on recrute aussi des personnes qui sont d’autres confessions ou non croyantes. C’est ça qui est enrichissant.

Quels sont les avantages par rapport à un choix de carrière dans l’enseignement public ?

Une fois le concours obtenu, vous êtes nommé dans votre département pour le CRPE et votre académie pour le CAFEP. En terme d’évolution de carrière, pour ceux y aspirent, vous n’êtes pas cloisonné à un poste, vous pouvez évoluer sans repasser de concours (pour être Chef d’établissement par exemple). En plus de ces perspectives d’évolution, nous avons vraiment à coeur d’accueillir et d’accompagner les personnes dans leurs projets. D’ailleurs, la plupart de nos enseignants qui réussissent les concours internes se sont vu financer leur formation par l’Enseignement Catholique.

Quelles sont les démarches à effectuer pour s’inscrire ?

Le recrutement se fait en trois étapes : il faut d’abord s’inscrire sur le site du SAAR et se rendre à la réunion d’information. Il faut ensuite constituer un dossier de candidature, vous êtes alors convoqué à un entretien avec des chefs d’établissements en vue d’obtenir le préaccord collégial. Cette procédure concerne tout le monde, tant les candidats aux remplacements que les candidats aux concours.

Prochaines réunions d’information : À Toulon le mercredi 16 mai et à Nice le mercredi 23 mai. Inscriptions en ligne sur _saaran.fr

5 raisons de choisir l’enseignement privé sous contrat :

• Le concours est identique à celui du public

• Garantie d’obtenir un poste

• Après le concours, une nomination dans l’académie

• Être un agent public rémunéré par l’État

• Participer à un projet

Articles similaires

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !