Magma

Choisis ta région :

Provence
Côte d'Azur
Grand Lyon
Toutes !
Valide et accède au site
Ne plus demander
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

3 étapes pour un tatouage sans cafouillage Lundi 21 Janvier 2019

Tags associés

3 étapes pour un tatouage sans cafouillage
Aujourd’hui en France, plus d’une personne sur 10 est tatouée. Qu’il s’agisse d’un petit tribal, d’un dauphin au soleil couchant ou d’une véritable œuvre d’art, la constante reste la même pour tous : être vigilant pour éviter les infections. Adoptez donc les bons réflexes avant de passer sous l’aiguille !

1ère ÉTAPE :  BIEN CHOISIR SON TATOUEUR

La déco du salon est cool et les flashs ont la classe ? Tantmieux, mais ça ne fait pas tout : le maître mot pour choisir votre tatoueur, c’est bien sûr l’hygiène ! Avant de commencer à exercer, les tatoueurs et les perceurs doivent avoir suivi une formation de trois jours sur l’hygiène et la salubrité, et se déclarer auprès de l’ARS. Une fois cette déclaration faite, ils reçoivent uneattestation, qui est généralement affichée dans la salle d’attente.Un professionnel déclaré dispose également d’une assurance pour vous couvrir en cas de pépin. Il est fortement déconseillé de faire appel à un tatoueur « clandestin », au risque de finir avec untatouage raté et infecté.

2e ÉTAPE : S’ASSURER QUE LES PRATIQUES D’HYGIÈNE SONT RESPECTÉES

Une fois que vous avez trouvé le salon idéal, ouvrez l’œil. Le tatoueur doit bien évidemment nettoyer et désinfecter le fauteuil ou le lit et les surfaces utilisées entre chaque client, et l’ensemble doit être recouvert d’une protection à usage unique pendant la réalisation de l’acte. Le tatoueur doit aussi avoir les mains propres et porter des gants ; l’usage d’un masque est souhaitable. Avant de passer sous l’aiguille, assurer vous que la zone à tatouer a bien été nettoyée et désinfectée au préalable. Il va sans dire que les aiguilles de tatouage doivent être à usage unique, et les encres conformes à la règlementation. Attention : pas de dilution des encres à l’eau du robinet ou c’est l’infection assurée !

3e ÉTAPE : CHOUCHOUTER SON TATOUAGE

Astuce : n’allez pas vous rouler nu dans le sable. À partir du moment où vous sortez du studio, votre tatouage est votre responsabilité ! Veillez donc à bien le désinfecter et à éviter l’exposition au soleil dans les semaines qui suivent. Il est normal que votre peau réagisse à l’encre, et que votre tatouage soit sensible pendant quelques temps : inutile de paniquer ! Une fois le tatouage cicatrisé, il ne vous reste plus qu’à l’admirer. Pour ceux qui auraient des regrets, sachez que le dé-tatouage au laser ne peut êtreeffectué que par un médecin dermatologue et quele résultat n’est pas garanti. Le dé-tatouage chimique n’est pas autorisé en France. Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à rendre visite à un dermatologue, ou à déclarer votre problème auprès de l’ARS (ars69-alerte@ars.sante.fr Tel : 0810 22 42 62).

>> Plus de 830 tatoueurs sont déclarés auprès de l’ARS en Auvergne Rhône-Alpes, retrouvez-les en ligne sur : www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr

Articles similaires

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !