Magma

Choisis ta région :

Provence
Côte d'Azur
Grand Lyon
Toutes !
Valide et acc�de au site
Ne plus demander
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Corona virus
L'agenda et les jeux concours sont momentanément suspendus ! Profitez de la quarantaine pour relire tous nos numéros, et de notre côté, on continue de vous pondre des news tous les jours. Prenez soin de vous !

Devenir infirmier ? Il avait d'autres plans dans les tuyaux Jeudi 23 Janvier 2020

Devenir infirmier ? Il avait d'autres plans dans les tuyaux

De plus en plus de jeunes stoppent leurs études dans le supérieur pour se former à un métier manuel. Nous avons rencontré Arthur qui a suivi cette logique en rejoignant les Compagnons du Devoir.

Alors qu’il avait débuté des études pour devenir infirmier, Arthur a décidé de changer de voie. Il y a huit ans, il quittait son île de La Réunion natale pour s’installer à Marseille et rejoindre Les Compagnons du Devoir afin d’embrasser une carrière de plombier. « C’était l’aventure ! se souvient-il. Je partais de chez moi pour m’installer dans une ville que je ne connaissais pas en étant hébergé avec d’autres compagnons. »

Ayant déjà son bac en poche, la formation d’Arthur ne devait initialement durer qu’un an. « Grâce à l’alternance, j’ai passé plus de 80% de mon temps en entreprise. J’ai appris beaucoup de choses sur le terrain. J’avais un tuteur génial : il était pédagogue, patient et il connaissait très bien son métier. » Au terme de cette année fondatrice, Arthur a décidé de poursuivre ses études en réalisant le fameux Tour de France qui l’a notamment conduit à Pau puis à Paris.

Quelque chose d'utile et pas de futile

« Étant fils d’artisan, je pensais faire comme mon père et m’installer à mon compte après mes études. Mais le Tour de France m’a permis de voir et de vivre des choses qui m’ont fait changer d’avis. » Arthur est aujourd’hui formateur depuis près de deux ans chez les Compagnons. « Je vois passer des profils très atypiques : certains étaient dans l’agroalimentaire, d’autres dans le secteur pharmaceutique... Ils sont la preuve que si on ressent le besoin de se reconvertir pour faire quelque chose d’utile et pas de futile, il faut foncer. » En voilà un bon tuyau !

Article sponsorisé

Plus d'infos sur : www.compagnons-du-devoir.com

Derniers articles

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !
"