Fermer

La newsletter Magma

Votre dose de bonne humeur (contagieuse)
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :





Lis ton eMag :

Emag Magma

Le numéro d'aide aux étudiants précaires fait débat Jeudi 09 Avril 2020

Tags associés

About Yohan Cecere

Yohan Cecere
Le numéro d'aide aux étudiants précaires fait débat

Depuis la mi-janvier, le gouvernement a mis en place un numéro téléphonique destiné à aider les étudiants en situation de précarité. Un numéro qui a fait polémique.

Alors qu’un étudiant s’était immolé par le feu en novembre dernier pour dénoncer la précarité dans laquelle il se trouvait, le gouvernement s’était engagé à « faire plus et mieux » pour. Traduction dans les faits de cette volonté politique ? Un numéro de téléphone, le 0806 000 278, a été mis en place au début de l’année pour informer les étudiants sur les bourses et les aides existantes. « Il y a chaque année environ 70 millions d’euros dédiés aux étudiants en situation d’urgence, et ces aides ne sont pas consommées », faisait valoir la ministre de l’enseignement supérieur.

Plusieurs défauts pointés du doigt

Problème : ce numéro de téléphone est… payant ! Un comble quand on sait que seuls les étudiants les plus démunis seront amenés à l’utiliser. La non-gratuité de cette ligne a ainsi provoqué un véritable tollé sur les réseaux sociaux. Autre défaut pointé du doigt par les internautes, celui des horaires d’ouverture de la ligne. En effet, les conseillers ne sont joignables que du lundi au vendredi, de 9h à 17h. Autrement dit, en plein lorsque les étudiants buchent dans les amphis.

Face aux critiques, le gouvernement a dû réciter son confiteor. « La priorité était de mettre en place un dispositif le plus rapidement possible, confie-t-on du côté du ministère de l’enseignement supérieur dans les colonnes de Libération. Celui-ci est amené à évoluer en fonction des retours des utilisateurs, sur des points tels que celui de la gratuité ou des horaires d’ouverture. » Et ce même interlocuteur de renvoyer vers… d’autres numéros, gratuits et accessibles tous les jours, comme le Fil santé Jeunes. Offrant ainsi matière à réflexion quant à l’intérêt réel de cette ligne payante ouverte précipitamment…

 

Derniers articles

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !
"