Lis ton eMag :

Emag Magma
Fermer

La newsletter Magma

Votre dose de bonne humeur (contagieuse)
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

APL : le mode de calcul va changer Mercredi 01 Avril 2020

Tags associés

About Yohan Cecere

Yohan Cecere
APL : le mode de calcul va changer

Évoquée au cours de l’été, la réforme du mode de calcul de l’aide personnalisée au logement (APL) a été validée le 6 novembre dernier. La période prise en compte pour déterminer leur montant va ainsi changer, même si son entrée en vigueur est retardée à cause du coronavirus.

Il y a du neuf avec l’APL. Annoncée il y a quelques mois, la réforme du mode de calcul de l’aide au logement a bel et bien été entérinée. Elle devait entrer en vigueur à compter du 1er avril 2020 mais, en raison de la crise du Covid-19, le ministère du Logement a décidé de la reporter à plus tard, probablement à l’été. Quoi qu’il en soit, l’APL ne sera plus calculée non plus par rapport aux revenus d’il y a deux ans, mais sur la base des ressources des 12 derniers mois glissants.

Des changements qui ne toucheront pas tout le monde

Que faut-il entendre par « glissants » ? Eh bien, que le montant de l’aide sera actualisé tous les trois mois. En pratique, cela signifie que votre APL d’avril, mai et juin 2020 sera calculée avec vos revenus de mars 2019 à février 2020. Puis votre APL de juillet, août et septembre 2020 sera calculée avec vos revenus de juin 2019 à mai 2020, et ainsi de suite... Les étudiants qui n’ont jamais travaillé ne seront donc pas réellement touchés par cette réforme. En revanche, ceux qui reprennent des études après avoir travaillé pendant un an risquent d’être pénalisés par ce nouveau mode de calcul…

 

Derniers articles

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !
"