Lis ton eMag :

Emag Magma
Fermer

La newsletter Magma

Votre dose de bonne humeur (contagieuse)
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Du don de sang au don de plasma, il n'y a qu'un pas ! Mercredi 09 Septembre 2020

Tags associés

Du don de sang au don de plasma, il n'y a qu'un pas !

Peu de gens le savent, mais le don de plasma est absolument essentiel pour sauver des vies. Voilà de quoi vous convaincre de franchir le pas !

Des besoins importants
À cause du vieillissement de la population et de l’augmentation des maladies chroniques, les besoins en plasma sont de plus en plus importants. Et si le nombre de dons a considérablement augmenté au cours de la dernière décennie, l’offre ne parvient pas à satisfaire totalement la demande. À titre d’exemple, la Corse et la région PACA peuvent compter sur 5.000 donneurs, alors qu’elles abritent près de 5,5 millions d’habitants.

Le don est un acte citoyen
Si 90% de l’approvisionnement mondial en plasma se fait contre rémunération, la France et ses lois bioéthiques interdisent de faire commerce du corps humain. Le don est donc un acte bénévole et solidaire qui ne peut, en outre, pas être dirigé vers un patient en particulier.

Comment ça se passe ?
La procédure ressemble beaucoup à celle du don de sang. Après avoir rempli un questionnaire et passé un entretien avec un médecin, le volontaire donne son plasma grâce à la technique de l’aphérèse. Le sang du donneur passe ainsi dans un appareil, à travers un kit stérile à usage unique, qui sépare le plasma des autres composants sanguins. Le plasma est récupéré dans une poche de prélèvement et les autres composants sont restitués au donneur.

Quelles conditions pour donner ?
Il faut avoir entre 18 et 65 ans, ne pas avoir séjourné récemment dans un pays à risques et ne pas avoir d’antécédents médicaux trop lourds. Notez qu’il est possible de donner son plasma toutes les deux semaines. Les plus déterminés peuvent donc faire jusqu’à 24 dons par an !

Article sponsorisé

Plus d’infos sur www.dondesang.efs.sante.fr

Derniers articles

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !
"