Magma

Choisis ta région :

Provence
Côte d'Azur
Grand Lyon
Toutes !
Valide et accède au site
Ne plus demander
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Kubrick : mode d'emploi Mercredi 12 Juillet 2017

Kubrick : mode d'emploi

À chaque fois que vos amis parlent cinéma, vous vous retrouvezà hocher bêtement la tête en souriant, alors que vous ne comprenez strictement rien. Et bien ça s’arrête aujourd’hui. On vous donne un petit coup de pouce pour savoir quoi placer entre deux petits fours (ou deux cacahuètes), et on démarre cette série avec l'un des plus grands réals de l'univers : Kubrick. 

Niveau débutant : les 4 films à connaître

Dr Folamour, 1964

En pleine guerre froide, le général Jack Ripper, un tantinet paranoïaque, est persuadé que l’URSS veut empoisonner l’eau potable des États-Unis. Il décide donc tout naturellement d’envoyer des troupes frapper la Russie, ce qui risque de déclencher une guerre nucléaire. Du coup, le président américain commande une réunion d’urgence et tente de rappeler ses troupes. Pas de bol, le système de communication de l’un des équipages est hors service… 

2001, Odyssée de l’espace, 1968

Le film est découpé en 3 grandes parties, et retrace le rôle joué par une intelligence inconnue (contenue dans des monolithes noirs) dans l’évolution de l’humanité. L’odyssée commence par la découverte du fameux monolithe par des australopithèques. 4 millions d’années plus tard, le Dr Heywood Floyd se rend sur la Lune pour enquêter sur d’étranges signaux émis vers Jupiter. Puis 18 mois plus tard, David Bowman et Frank Poole, assistés par l’intelligence artificielle HAL 9000, font route vers Jupiter à bord du Discovery One… Autant vous dire que tout ne va pas se passer comme prévu.

Orange Mécanique, 1972

En Angleterre, le jeune délinquant Alex DeLarge a trois passions : la musique classique, le sexe et la violence. Avec sa bande, les droogs, il fait régner la terreur, jusqu’à ce que la justice le rattrape et l’enferme. Pour réduire sa peine de prison, il décide de participer à un programme d’éradication de la délinquance financée par le gouvernement. Il en ressort complètement lobotomisé, et ses anciennes victimes ne vont pas tarder à refaire surface.
Hebergeur d'image
Shining, 1980

Jack Torrance, écrivain en mal d’inspiration, décide d’accepter un job de gardien dans un hôtel de luxe niché au milieu des montagnes. Accompagné de sa femme Wendy et de son fils Danny, il s’apprête à passer les longs mois d’hiver, au calme, à bûcher sur son roman. Le hic : l’hôtel est réputé hanté, suite à un effroyable massacre perpétré par le précédent concierge. Alors que son fils, un peu médium, revit des épisodes tragiques du passé, Jack, lui, glisse doucement dans une folie meurtrière. Tan-tan-tan !
Hebergeur d'image

Niveau intermédiaire : les petites anecdotes à savoir

Déjà, il faut savoir que Stanley Kubrick était un personnage haut en couleur, « control freak »et pas franchement sympatoche. Il s’est d’ailleurs disputé avec pas mal de monde : Marlon Brando à propos de La Vengeance aux deux visages, Ryan O’Neal suite à Barry Lindon, Shelly Duval, qui a du recommencer 50 fois la même scène dans Shining, Gustav Hasford, auteur du livre duquel est adapté Full Metal Jacket, Harvey Keitel, qui jouait originellement dans Eyes Wide Shut avant de claquer la porte… Kubrick est également paranoïaque, et terrorisé par une éventuelle attaque nucléaire. Docteur Folamour était d’ailleurs un moyen pour lui de lutter contre une vieille phobie.
Hebergeur d'image
Il ne sort que rarement de chez lui, une forteresse en Angleterre, ceinte de 80 hectares de bois et protégée par d'imposants grillages. Il déteste tellement les voyages que pour Full metal jacket, il décide de tourner l’offensive du Hué (où se passe la moitié du film !) dans la banlieue de Londres, par peur de prendre l’avion. 

Niveau expert : parler technique pour se la péter un max 

C’est le moment de mettre une écharpe, de commander un verre de rouge et d’allumer une clope, vous passez en mode cinéphile confirmé. Le talent de Kubrick est sans conteste sa maîtrise esthétique, qu’il a développé très tôt, grâce à ses années de reporter photo. Mais sa force est également d’utiliser et de perfectionner les dernières avancées technologiques. Ainsi, Kubrick a décidé d’éclairer tout le film Barry Lyndon à la bougie. Pour cela, il a utilisé un objectif conçu par NASA pour filmer sur la lune, pour lequel une caméra a tout spécialement été adaptée.

Le réalisateur a également  été l’un des premiers à utiliser la technique de projection frontale dans le film 2001, Odyssée de l’espace. Il s’agit de projeter l’image du décor du film sur une glace sans tain, derrière laquelle sont placés les acteurs.Ces derniers sont filmés en studio, mais se fondent dans le décor naturel tourné en Afrique. Malin. Enfin, Kubrick est un peu le champion du monde du travelling, qu’il utilise dès ses premiers films. Dans Shining, Kubrick utilise tout le potentiel de la steadicam, perfectionnée pour lui permettra de raser les murs et de rôder dans l’hôtel comme un esprit.
Hebergeur d'image

BIO :

1928 – Naissance à New-York • 1945 – photographe reporter pour le magazine Look • 1953 – réalisation de son premier long métrage, Fear and Desire, dont il interdira la diffusion • 1954 – il se fait remarquer avec Les Sentiers de la Gloire• 1962 – Sortie de Lolita, censuré par les ligues puritaines américaines car jugé trop sulfureux • 1964 – Docteur Folamour est nommé pour 4 Oscars.
Hebergeur d'image
• 1968 – 2001, Odyssée de l’espace, son premier film en couleur, reçoit l’oscar des meilleurs effets visuels • 1971 – Orange Mécanique suscite la polémique • 1975, le film Barry Lyndon reçoit 4 oscars, dont celui de la meilleure photographie• 1980 – Shining, adapté du Roman de Stephen King, est un échec aux États-Unis • 1987 – Sortie de Full Metal Jacket, fondé sur le roman Le Merdier de Gustav Hasford• 1999 – Nicole Kidman et Tom Cruise partagent l’affiche d’Eyes Wide Shut, qui sortira quelques mois après la mort du réalisateur, la même année. 

Articles similaires

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !