Advertisement http://www.magmalemag.com/_habillages.php?id=11
Magma

Choisis ta région :

Provence
Côte d'Azur
Grand Lyon
Toutes !
Valide et accède au site
Ne plus demander
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

La rivière noire Lundi 18 Avril 2011

Tags associés

La rivière noire

Runolfur est retrouvé chez lui gisant dans une mare de sang. Égorgé, habillé d'un Tee-shirt de femme, du Rohypnol (la drogue des violeurs) dans une de ses poches, tout laisse penser que la femme qu'il vient de violer s’est vengée. En l'absence de Erlendur (le héros récurrent des romans de Arnaldur Indridason), c'est Elinborg qui est chargée de l'enquête. Cette cuisinière hors pair décèle dans un châle oublié par la victime-meurtrière, une très particulière odeur d'épice. Cette piste la mènera jusqu'à une jeune femme qui ne se souvient de rien mais qui va avouer l'agression. Sauf qu’ Elinborg n’est pas au bout de ses surprises … Si dans La Rivière Noire, Arnaldur Indridason semble quelque peu assagi au regard de ses anciens polars plus violents, il n'en demeure pas moins particulièrement attentif aux maux de la société islandaise. En commençant son roman par le meurtre d'un violeur, il sait mettre d'emblée son lecteur dans une situation inconfortable, lui faisant ressentir une profonde antipathie pour la victime. Cette intrigue aux nombreux rebondissements vient une fois de plus confirmer l'extraordinaire talent du plus célèbre des auteurs islandais. A quand la suite???