Magma

Choisis ta région :

Provence
Côte d'Azur
Grand Lyon
Toutes !
Valide et accède au site
Ne plus demander
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Le féminisme en six podcasts Vendredi 08 Mars 2019

Le féminisme en six podcasts

Aujourd'hui, 8 mars, on ne vous l'apprend pas, je l'espère, c'est la journée internationale de lutte pour les droits des femmes. Et si les voix féminines sont de plus en plus entendues depuis ces dernières années, grâce à des soulèvements comme #metoo par exemple, on est encore bien loin du compte ! Heureusement, de nombreuses femmes n'ont pas attendu que les médias traditionnels s'intéressent à elles pour parler et exister. Sur la toile, les podcasts féministes popent un peu partout, proposant un contenu aussi varié que pertinent. On vous en a sélectionné six, alors à vos écouteurs et haut les tétons ! 

Feeeeeeemme, ÊTRE UNE FEEEEEEMME !

Mamie dans les orties
Le féminisme ça ne date pas d'hier ! Et "parce qu'il est nécessaire de comprendre d'où l'on vient pour savoir où l'on va", Marion et Héloïse ont choisi de donner la parole à nos grands-mères. A travers leurs histoires, leurs quotidiens, leurs combats, leurs victoires, on remonte l'histoire du féminisme pour en saisir les enjeux et évolutions. La première à se livrer est Mado. Avec une sincérité touchante, cette bretonne fière et drôle raconte son histoire, sa vie, son mari, les normes et coutumes de l'époque, la guerre, la contraception, bref ce que c'était d'être une femme au XXe siècle. Si en quelques générations, beaucoup de choses ont changé, le droit de vote, de travailler, d'avorter, une chose est sure : il reste encore du boulot ! 
 
La poudre
Dans l'intimité d'une chambre d'hôtel, Lauren Bastide invite les femmes qui font la société à se livrer, à se raconter sans gêne ni tabous. Qu'elles soient politiciennes, activistes, artistes... elles reviennent sur leurs vies, leurs passés, leurs enfances, leurs difficultés, leurs carrières aussi, autant d'étapes qui ont forgé les femmes qu'elles sont aujourd'hui. L'intervieweuse a par exemple reçu Jeanne Added, Imany, Hollysiz, Aïssa Maïga, Marlène Schiappa...
 

Le féminisme, c'est aussi déconstruire les genres !

Les couilles sur la table
Un jeudi sur deux, Victoire Tuaillon reçoit, interroge et échange avec ses invités hommes ou femmes (journalistes, auteurs, autrices...) autour d'un sujet : le porno, l'église, l'entreprise... La particularité des couilles sur la table ? c'est l'homme qui est au cœur du débat. En déconstruisant le masculin, son éducation, ses comportements, ses mécanismes de pensée, elle entame une réflexion plus large sur la société, et essaye de comprendre comment se construit le sexisme plutôt que de dénoncer le masculin en général. Elle apporte ainsi une nuance essentielle au débat, qui manque parfois dans d'autres médias. 
 
Dans le genre de
Sur Radio Nova, toutes les deux semaines, Géraldine Sarratia reçoit un invité féminin ou masculin qui, pendant une heure, va partager le rapport qu'il ou elle entretient à son genre, à son identité. Introspective, intime, cette rencontre est une porte ouverte sur de nombreux sujets existentiels et sociétaux : la virilité, la féminité, la pression familiale, les codes, les cases... 
 

Femmes noires, une histoire à part ?

The Womanist
Vous voyez ces discussions entre copines autour d'un verre où l'on réagit à l'actualité, où l'on se pose des questions sur le monde, sur nous même, ou l'on partage nos expériences et tout ça dans la joie, le rire et la bonne humeur... et ben The Womanist c'est ça. Basées à New york, Louisa et Laetitia vous invitent à partager ce moment de complicité avec elles. Elles abordent des thèmes différents qui vont de la polygamie à l'importance de savoir dire non, en passant par des "black focus" sur le colorisme ou le black love par exemple. Un podcast décontracté et coloré qui s’adresse, finalement, à toutes !
Et pour celles qui aurait envie d'encore plus de black culture, on vous conseille : Thé noir.
 
Exhale 
Ici, oubliez les discussions à bâtons rompus, Marty et Adama, via le site Atoubaa, vous proposent un podcast doux, minimaliste sur fond de musique jazzy "à destination des femmes noires francophones". Pas de commentaires, pas de discussions juste une introduction presque murmurée aux témoignages. Des anonymes y partagent leurs expériences par rapport à un thème donné : lettre à la jeune fille que j'étaisle doute comme opportunité d'être honnête avec soi ou encore consommer l'information et préserver son équilibre. Tout un programme !

En bonus : 

Un podcast a soi
A la manière d'un reporter, tous les premiers mercredis du mois sur arteradio, Charlotte Bienaimé parle de féminisme, de genres et d'égalité dans Un podcast à soi. Elle invite des anonymes, experts, professionnels à intervenir et témoigner sur des sujets aussi vastes que pertinents : la prostitution, l’âge, l'homosexualité ou la religion par exemple. Elle propose ainsi une réflexion étayée sur les enjeux majeurs de notre société.

 

 

Articles similaires

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !