Magma

Choisis ta région :

Provence
Côte d'Azur
Grand Lyon
Toutes !
Valide et accède au site
Ne plus demander
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Les dimanches de la Canebière, que va-t-il s’y passer ? Mercredi 25 Janvier 2017

Les dimanches de la Canebière, que va-t-il s’y passer ?

La Canebière c’est comme les dimanches, sur le papier on aime, mais dans les faits il ne s’y passe pas grand-chose. Enfin ça, c’était avant « Les dimanches de la Canebière ». À la fois festif et culturel, on vous dit tout sur ce nouveau rendez-vous mensuel.

Dimanche matin, tu ouvres difficilement les yeux et décides instantanément de te rendormir, plutôt que d’affronter cette morose journée. Stop ! Maintenant le dimanche c’est funday. À partir du 29 janvier, et tous les derniers dimanches du mois, la Canebière sera piétonne entre 9h30 et 17h30. Rien que de pouvoir te balader sur la plus belle avenue de Marseille - sans abîmer tes poumons - devrait te réjouir, mais on sent bien qu’il t’en faut plus.

Pour redorer l’image de cette artère mythique, acteurs culturels, habitants et pouvoirs publics ont concocté un programme aux petits oignons. Ce dimanche, une quarantaine d’animations seront proposées entre 10h et 17h. Parade, conférences, ou encore art numérique, il y en aura pour tous les goûts. 

Et ce dimanche 29 janvier, ça commence dès 11 h par une parade de girafes mécaniques rouges. Leurs silhouettes longilignes partiront du Kiosque à musique (place Léon Blum) pour rejoindre le Vieux-Port. 

Comme le brunch du dimanche c’est sacré, et qu’une balade ça ouvre l’appétit, le cours St Louis et le cours Belsunce organiseront un marché de producteurs. Cet événement récurrent permettra de déguster sur place ou chez soi les spécialités du PACA.

La faculté de Droit et de Science Politique, n’est pas forcément le premier lieu auquel on pense pour flâner un dimanche, mais dès 14h, elle se transforme en haut lieu de philosophie. Les participants sont invités à tourner une roue colorée pour définir d’un thème ( le bonheur, le travail, la liberté…) et à piocher un papier de la même teinte pour fixer un sujet: « Est-ce une force de douter ? », « Est-ce que c’était mieux avant ? ». Autant de questions qui invitent à la réflexion (collective).

Place Stalingrad, la Meson monte le son et fait la part belle aux femmes avec « Women In Love ». À l’image de Marseille, la programmation sera métissée et ouverte sur le monde. Si on y vient chaque dimanche, c’est pour faire le plein de bon son, mais aussi pour cet espace d’échange où se mêle conférences et plateaux radios, alors tendons bien l’oreille !

Chroniques, les imaginaires numériques profiteront de l’événement pour lancer leur troisième acte. Aux balades connectées s’ajouteront dès 17h 30 un « City Lights Orchestra ». Imaginée par l’artiste plasticien Antoine Schmitt, et jouée avec la complicité des résidents des tours Labourdette, cette symphonie visuelle illuminera le cours Belsunce. Chaque habitant est invité à participer en allumant et éteignant son ordinateur selon sa propre partition. Grâce à l’effet stroboscope, c’est tout un quartier qui battra au rythme des écrans. Les passants pourront leur répondre avec leurs smartphones.

Alors, qui a dit qu’il n’y avait rien à faire le dimanche ?

Bien évidemment, vous pourrez retrouver tous les événements des Dimanches de la Canebière dans nos bons plans du week-end. En attendant pour le programme complet des festivités du 29/01 c’est ici: http://marseille1-7.fr

 

 

Articles similaires

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !