Magma

Choisis ta région :

Provence
Côte d'Azur
Grand Lyon
Toutes !
Valide et accède au site
Ne plus demander
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Malik Bentalha se la raconte à Marseille ! Vendredi 04 Décembre 2015

Malik Bentalha se la raconte à Marseille !

Malik Bentalha était jeudi 3 décembre au Silo à Marseille pour présenter son spectacle Malik Bentalha se la Raconte. Trois semaines après les attentats du 13 novembre, l’ex protégé de Jamel compte bien nous faire rire coûte que coûte. Prof nazi, attentats, élections, récit d’une soirée délirante.

 

Malik Bentalha, 26 ans, débarque sur la scène du Silo sur un bon ptit son funky avec la pêche, improvise quelques pas de danse, tente un mauvais moonwalk assumé et salue la salle avec un grand cri : « Bonsoir Marseille ! ». Cette salle d’ailleurs fait plaisir à voir, on dirait un clip pour la paix dans le monde : il y a des ptits jeunes en survet’, des minettes bien maquillées, des parents, des enfants, des vieux, des noirs, des beurs, des blancs, de tout.

Il est ravi de voir et de jouer pour ce public si varié, il le répète à plusieurs reprises. « Y’a des algériens et des marocains dans la salle ? », « ouais !! », s’exclame une bonne partie de la salle. « Ouais bah doucement faites vous petits, c’est pas le moment de la ramener… Faites croire que vous êtes brésiliens tiens », leur conseille t-il. Hurlements de rire. Il vise juste. Lui qui est né à Laudun, dans le Gard d’une mère marocaine et d’un père algérien, se permet tout.

Trois semaines après les attentats du 13 novembre, il est bien décidé à en rire, et il le fait bien. Cela fait cinq ans qu’il joue ce spectacle et l’animal est bien rôdé. Pourtant, le public qui connaît déjà ses sketches ne s’en lasse pas. Il parle avec le premier rang, demande aux gens ce qu’ils font dans la vie et fait même monter sur scène l’un deux : John, la cinquantaine, un chanteur de rock qui se prête au jeu et interprète Honk Tonk Woman des Rolling Stones a capella. Classe.

Il se débrouille toujours pour varier ses vannes, improviser sur le rire d’une personne, sur l’actualité et sur Marseille bien sûr. En plus, ce 3 décembre, l’OM joue. « Combien y’a au score ? », demande t-il à la salle ? « 1-0 ! », répondent en cœur une dizaine de personnes. Malik Bentalha est mort de rire. « Il n’y a qu’à Marseille que tu vois ça ! Je croyais que vous me filmiez avec vos Smartphones… En fait vous regarder tous le score bande de bâtards ! ».

Il y a du Jamel Debbouze dans sa manière de faire rire. C’est un humour subtil, presque engagé mais qui touche tout le monde. Incroyablement observateur, l’humoriste imite et s’amuse de tous les milieux : les éducateurs de quartier, les profs, les blancs, les journalistes, les nazis, les parisiens, les mecs en bas des blocs, les provinciaux, les politiques, les juifs, les arabes, lui, bref tout le monde en prend pour son grade. A travers tous ces personnages, c’est nos préjugés et notre façon de vivre à tous qu’il moque et c’est un pur plaisir ! Vite, un nouveau spectacle !

Ah oui et l'OM a gagné au fait !

Articles similaires

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !