Fermer

La newsletter Magma

Votre dose de bonne humeur (contagieuse)
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Corona virus
L'agenda et les jeux concours sont momentanément suspendus ! Profitez de la quarantaine pour relire tous nos numéros, et de notre côté, on continue de vous pondre des news tous les jours. Prenez soin de vous !

Marseille : clap de fin pour les cinémas Les Variétés et Le César ? Mardi 19 Mai 2020

Marseille : clap de fin pour les cinémas Les Variétés et Le César ?

Malgré le déconfinement, toutes les salles obscures doivent garder portes closes. Un coup dur pour le secteur qui agonise lentement. Jean Mizrahi, propriétaire des cinémas marseillais Le César et Les Variétés, a lancé un appel à l’aide à l’Etat pour tenter de sauver son groupe Ymagis.

Le César et Les Variétés sont deux véritables institutions à Marseille. Ils appartiennent à l’entrepreneur Jean Mizrahi, aussi président et cofondateur du groupe Ymagis. Cette entreprise spécialiste dans la fourniture de services et des technologies numériques bat actuellement de l’aile. En effet, 85% de son activité repose sur les salles de cinéma. Et en cette période, il est difficile pour la société de garder la tête haute. « Notre chiffre d’affaires en avril a représenté 15% d’un mois normal », confie-t-il.

Pour sortir de cette situation, le groupe s’est tourné vers les banques pour bénéficier du prêt garanti par l’État mais aucune d’entre elles n’a accordé de financement alors que la société aurait besoin de 16 millions d’euros avant la fin du mois de mai. Le président et cofondateur du groupe ne comprend pas cette réticence : « Entre 2008 et 2013, nous avons été le premier acteur de la vague d’équipement des salles de cinéma lorsqu’elles sont passées de la pellicule au numérique. Beaucoup de ces matériels arrivent en fin de vie et une nouvelle vague de rééquipement se profile. » Ymagis a donc envoyé un appel à l’aide directement au gouvernement pour éviter un redressement judiciaire qui mettrait en péril ses 750 salariés.

Vers la fermeture des Variétés et du César ?

Même si son groupe vit une situation compliquée, Jean Mizrahi se veut rassurant quant à l’avenir des Variétés et du César : ces deux cinémas « ne sont pas en danger ». La raison ? Les deux établissements ont été rachetés par « une autre structure que j’ai montée, qui est totalement indépendante de Ymagis », souligne Jean Mizrahi.

Une nouvelle rassurante pour tous les cinéphiles marseillais qui doivent encore attendre leurs réouvertures. L’entrepreneur ignore encore quand les rideaux vont être relevés. « Il faudra d’abord voir s’il y a des nouveaux films à proposer et comment les distributeurs vont pouvoir se redresser. »

Crédits : Yohan Cecere

Articles similaires

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !
"