Advertisement http://www.magmalemag.com/_habillages.php?id=10
Magma

Choisis ta région :

Provence
Côte d'Azur
Grand Lyon
Toutes !
Valide et accède au site
Ne plus demander
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

« MP2018, quel amour ! » : que va-t-il se passer ? Mercredi 27 Septembre 2017

« MP2018, quel amour ! » : que va-t-il se passer ?

Enthousiasmante pour certains, décevante pour d’autres, ce qui est sûr, c’est que MP2013 n’a laissé personne indifférent. 5 ans plus tard, une prolongation du projet est dans les tuyaux et à partir du 14 février prochain, le territoire accueillera MP2018, une manifestation placée sous le signe de l’amour. Avec 200 projets labellisés entre février et septembre, et un programme qui se décline en 5 temps forts baptisés A-M-O-U et R, on ne va pas vous faire tout le détail de la programmation. Mais voici ce qu’on a retenu :

-> L’ouverture
La première partie (à partir du 14/02) est assurée par les enfants, puis le week-end promet de belles surprises, malgré quelques similitudes avec MP2013. On retrouve le groupe F, pour commencer, qui lancera ses feux de l’amour le 17/02 à 19h, suivi de la grande clameur du grand baiser, qui invite toute la population à se retrouver pour partager des bisous.
Le programme du reste du week-end ? Un « grand bain d’amour », au gré de lieux culturels ouverts toute la nuit, entre bals rétro, nuit électro, expos nocturnes, bains de vapeur en ville, concerts, séances de psychanalyse amoureuse, une chaîne de bisous, des concerts, de la danse, du théâtre, de la bouffe, du cirque, des promenades… Bref, de quoi faire.

-> Un temps fort hip hop et une expo d’art urbain
Entre février et mai, l’AMI et Radio grenouille investissent Aubagne, Marseille et Martigues pour y réunir danseurs, musiciens, beatmakers, DJs, graffeurs, sportifs et créateurs. Tout ce joli petit monde sera à retrouver à Martigues pendant le festival PLUHF (Peace, Love, Unity and Having Fun, pour reprendre la devise des Zulu nation) et au festival Impulsion à Aubagne. Enfin, une semaine entière sera consacrée au hip hop à Marseille, avec une journée de clôture à la Friche, naturellement.

En parallèle, l’atelier Juxtapoz (qui avait signé l’expo Aux Tableaux à l’école Saint-Thomas d’Aquin) se voit confier le couvent Levat du quartier de la Belle de Mai pour y réaliser deux fresques monumentales entre mai et juin. Puis pendant 4 mois, une exposition internationale d’art urbain y réunira une trentaine d’artistes nationaux et internationaux.

-> JR au J1
Aux abonnés absents depuis MP2013, le J1 accueillera une nouvelle fois des expositions dès le mois de mars. Et ce n’est autre que JR qui s’emparera de ce lieu emblématique à travers une carte blanche qui prendra pour thématique l’amour porté par Marseille à la mer et aux voyages.

-> Maravilloso !
Les festivals Dansem et Parallèle, le festival de Marseille et la plateforme d’art contemporain Hybrid auront la lourde tache de rendre MP2018 réellement populaire, en créant des ponts entre le centre ville et les quartiers Nord. Comment ? En faisant des habitants les principaux protagonistes de ce temps fort. Workshops avec les enfants, marches-représentations et set musical élaboré par les habitants d’un même immeuble sont au programme. 

-> Double ration de Picasso
Un premier volet, présenté à la Vieille Charité et baptisé Picasso, Voyages imaginaires regroupera, entre le 16/02 et le 24/06, peintures, sculptures et dessins pour créer des parcours entre souvenirs de voyages et itinéraires fictifs. Au même moment à quelques mètres de là, le Mucem se penchera sur les liens que Picasso a tissé avec les arts et traditions populaires à travers son travail pour les Ballets Russes.

Mais pendant 7 mois vous pourrez également voir du cirque, du théâtre, des concerts, de la danse, des expos, de l’opéra, des randonnées artistiques avec un GR2013 pimpé, participer à une collecte de photos… On vous invite donc à y regarder de plus près sur le site de MP2018, où toute la prog devrait être disponible d’ici peu.

Articles similaires

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !