Lis ton eMag :

Emag Magma
Fermer

La newsletter Magma

Votre dose de bonne humeur (contagieuse)
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Grand froid, l'ennemi numéro un de nos smartphones Mardi 21 Janvier 2020

Grand froid, l'ennemi numéro un de nos smartphones

Écran qui ne répond plus, batterie qui fond comme neige au soleil… On vous explique d’où viennent ses dysfonctionnements lorsque vous utilisez votre téléphone par grand froid.

Lorsque la météo est capricieuse sur les pistes, il n’y a pas que les skieurs qui souffrent : leurs smartphones sont également mis à rude épreuve. Lorsque les conditions deviennent sibériennes, ces derniers peuvent carrément ne plus fonctionner… Les téléphones Apple construits après septembre 2013 et dotés de l’iOS 11 sont particulièrement concernés : dès lors que la température chute en dessous de 0°C, leur écran tactile ne répond plus. Ils finissent même par se couper automatiquement sous le seuil de -5°C. Un constat assumé par la marque à la pomme qui expliquait au journal Le Matin que cela permettait de « ne pas endommager le système interne » de ses smartphones.

Les produits Apple ne sont pas les seuls concernés. Le site Les Numériques a réalisé un test de résistance au froid sur plusieurs téléphones. Il en ressort qu’à une température de -2°C, le Galaxy A5 2016 de Samsung perd 45% d’autonomie, quand celle du 50 Power d’Archos diminue de 34%. Des téléphones pourtant connus pour avoir une batterie endurante à température ambiante… Et si sur la dizaine de terminaux testés, certains tiennent le choc à -2°C, tous subissent une forte baisse d’autonomie lorsqu’ils sont exposés à une température de -16°C.

Des solutions existent pour lutter contre les effets du froid

Comment se fait-il que le froid puisse à ce point faire tousser nos smartphones ? Selon Sciences & Avenir, ces dysfonctionnements seraient dus aux limitations technologiques des batteries au lithium. En dessous de 0°C, la réaction électrochimique du lithium qui crée de l’énergie devient moins stable. De plus, quand les températures sont basses, l’activité du smartphone génère une forme de micro-condensation interne qui peut perturber son fonctionnement. En somme, l’appareil se trouve moins bien alimenté en énergie ce qui conduit à une forte perte d’autonomie, voire à l’arrêt de l’appareil.

En haute montagne, ce cas de figure peut vite s’avérer problématique. Il peut être indispensable d’utiliser son smartphone pour s’orienter sur les pistes ou appeler les secours, par exemple. Afin d’empêcher nos appareils d’être affectés par le froid, il existe une série d’accessoires pour les maintenir au-dessus de 0°C. Il est ainsi recommandé de les glisser dans des coques isolantes en fourrure pour les maintenir au chaud. Autre bonne pratique : avoir systématiquement une oreillette à portée de main pour pouvoir téléphoner sans exposer son smartphone aux vents glaciaux. Avec ça, vous êtes assurés de pouvoir donner l’alerte en toutes circonstances !

Yohan Cecere

"