Magma

Choisis ta région :

Provence
Côte d'Azur
Grand Lyon
Toutes !
Valide et accède au site
Ne plus demander
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Stéphane Guillon à l'Acropolis de Nice

Stéphane Guillon à l'Acropolis de Nice
28/02/2017    20:30

Pour Stéphane Guillon, les hommes et les femmes politiques se suivent et se ressemblent, le show offert par la présidence Hollande étant à ses yeux à la hauteur de celui qu'a livré le quinquennat Sarkozy. Il y trouve matière à humoriste avec les rocambolesques prestations de l'ineffable Jérôme Cahuzac, d'Aquilino Morelle, aussi brillant que ses chaussures, de Thomas Thévenoud au nom du fisc, de l'impétueuse Christiane Taubira ou encore de l'intermittente Valérie Trierweiler.... On retrouve un Stéphane Guillon égal à lui-même dans ce spectacle décapant, tel que le public avignonnais l'apprécie, toujours aussi réfractaire à la bien-pensance, iconoclaste et inventif en diable. Rire des choses graves plutôt qu'en pleurer, telle pourrait être la philosophie de cet enfant terrible de la scène humoristique française, dans la tradition d'un Desproges, flirtant avec un humour noir qui se révèle un excellent antidote contre la morosité des temps. La politique n'est pas le seul sujet de prédilection de Guillon qui ausculte la société comme un grand corps malade, mouvant et burlesque : les enfants qui grandissent trop vite et deviennent des ados têtes à claques ; la famille qui se compose, se recompose et se décompose ; le mariage qui ne rend pas forcément gay ; le statut de beau-père et les délires sur la théorie du genre ; sans oublier les religions qui ne prêchent pas toujours l'amour et la paix. Dans une époque où la liberté d'expression est sur le fil du rasoir, le retour sur scène du Prince sans rire Stéphane Guillon, « Certifié Conforme », promet un moment aussi libérateur que désopilant !

Acropolis, Nice
Site internet

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !