Lis ton eMag :

Emag Magma
Fermer

La newsletter Magma

Votre dose de bonne humeur (contagieuse)
Partage et augmente tes chances de gagner !

Titre

Date

Description

* Gagnants désignés par tirage au sort.
** Attention, l'email renseigné sera utilisé pour informer les gagnants du jeu.
Fermer
Fermer

C'est votre établissement ?

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous GRATUITEMENT :

* Champs obligatoires

Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale Bénéficiez d'une visibilité optimale

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Fermer Formascope

Pour modifier vos informations,
identifiez-vous :

Macron promet d'aider « les étudiants les plus précaires » Mardi 14 Avril 2020

Macron promet d'aider « les étudiants les plus précaires »

Ce lundi 13 avril, le président de la République s’est de nouveau adressé aux Français pour annoncer la prolongation du confinement. Des mesures ont également été esquissées, dont celle d’aider les étudiants isolés et précaires.

Nouveau discours et nouvelles orientations. Lors de son Adresse aux Français de ce lundi 13 avril, Emmanuel Macron a tracé l’ébauche des mesures qui seront prises pour faire face à la crise du coronavirus. Après s’être fixé comme objectif d’entamer le déconfinement à partir du 11 mai prochain, il a promis d’aider les familles pauvres et de soutenir les étudiants affectés par la crise. « J’ai demandé au gouvernement de verser sans délai une aide exceptionnelle aux familles les plus modestes avec des enfants afin de leur permettre de faire face à leurs besoins essentiels, a-t-il déclaré. Les étudiants les plus précaires vivants parfois loin de leurs familles, en particulier lorsque celles-ci viennent d’Outre-Mer, seront aussi aidés. »

Des annonces qui interviennent quelques mois après la création d’un numéro d’aide controversé pour les étudiants précaires, et alors que de plus en plus de jeunes racontent sur les réseaux sociaux les conditions de leur confinement. Des conditions particulièrement difficiles pour ceux qui vivent dans les résidences universitaires où les appartements sont souvent exigus et où la connexion internet est souvent capricieuse. Dans une récente enquête de Mediapart, certains de ces étudiants allaient jusqu’à dire qu’ils se sentaient en détention.

L’opposition s’était d’ailleurs manifestée pour sensibiliser le président de la République au désarroi que connaissent nombre d’étudiants. Le leader du Parti socialiste, Olivier Faure, avait notamment demandé à ce qu’un « état d’urgence social » soit mis en place. Dans ce cadre, il demandait que soit octroyée « une aide exceptionnelle de 300 euros par foyer, et une majoration de 100 euros par enfant, pour tous les ménages bénéficiaires des minima sociaux, des aides au logement et de l'allocation de rentrée scolaire ». Il semblerait donc que l’exécutif se dirige vers cette proposition même si, lors de son allocution, Emmanuel Macron n’a avancé aucun montant pour les aides annoncées. Leurs modalités et conditions de perception devraient rapidement être précisées, possiblement lors du prochain conseil des ministres prévu ce mercredi 15 avril.

 

Derniers articles

Tous nos bons plans sont sur facebook, cliquez, likez !
"